Publicité

4 mars 2022 - 15:28 | Mis à jour : 17:55

Incursion au chantier de la bibliothèque Françoise-Bédard de Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Les travaux d’agrandissement et de réaménagement vont bon train à la bibliothèque Françoise-Bédard de Rivière-du-Loup. Le 4 mars, une visite du chantier a été organisée afin de découvrir le nouveau visage du bâtiment, qui doublera de superficie grâce à un investissement total d’environ 10,2 M$.

L’ouverture de la nouvelle bibliothèque au public est prévue à l’automne 2022. Ce délai comprend la livraison du chantier ainsi que le déménagement des rayonnages et du matériel dans les locaux de la rue du Rocher.

Des délais de livraison ont été observés lors des premières semaines pour l’approvisionnement en béton et pour la structure d’acier. Puisque les travaux se déroulent dans un bâtiment patrimonial, des ajustements ont dû être apportés au fil du temps, mais rien ne retarde l’échéancier. «Dans l’ensemble, les professionnels avaient fait un bon travail initialement. Le plus gros défi par rapport au mur de pierre, c’était de faire le percement à pleine hauteur et de soutenir la pierre sous le bâtiment pour faire la passerelle», explique l’ingénieur adjoint au Service technique et de l’environnement de la Ville de Rivière-du-Loup, Pascal Gamache. Afin d’obtenir un sous-sol à pleine hauteur, les travailleurs ont creusé sous les fondations de pierre du bâtiment original et ils les ont renforcées. Certaines fenêtres patrimoniales ont dû être retirées par mesure de sécurité pour respecter les normes du bâtiment actuelles. 

L’agrandissement vitré est lié à la structure de pierre sur tous les niveaux avec une nouvelle passerelle qui a été aménagée au cours des derniers mois. «Maintenant on est en train de faire les systèmes intérieurs, les divisions, le gypse, le plâtre. Il y a beaucoup de travaux de mécanique aussi, tout ce qui est ventilation, plomberie, régulation. Les prochaines étapes, ce sera plus de la finition comme les revêtements de plancher, les revêtements extérieurs, le vitrage, la peinture, tout ce qu’on voit en surface ou de l’extérieur», ajoute Pascal Gamache.

Le maire de la Ville de Rivière-du-Loup, Mario Bastille, visitait pour la toute première fois le chantier le 4 mars en après-midi. Il a été satisfait de voir que l’aménagement intérieur reflète bien les plans qui avaient été dévoilés aux citoyens en novembre 2019. «Je trouve ça grandiose, toute la partie neuve. C’est impressionnant avec les vitres, l’éclairage que ça peut donner […] On voit le squelette qui est en train de se bâtir tranquillement», a-t-il commenté.

La bibliothécaire responsable de la bibliothèque Françoise Bédard, Sylvie Michaud, ajoute que les plans réalisés par les architectes respectaient bien les besoins qui avaient été identifiés. Le bâtiment a été pensé afin que les utilisateurs puissent flâner et lire. Un espace multimédia sera aussi réservé pour les adolescents au sous-sol. «C’était un concept à la fois beau et rationnel. Je voulais absolument qu’on garde le caractère patrimonial du bâtiment et son aspect chaleureux […] La lumière naturelle va entrer grâce à l’agrandissement. C’est un beau mariage des deux et c’est très harmonieux», a ajouté Mme Michaud. Une terrasse extérieure sera aussi aménagée au dernier étage de la bibliothèque, d’où il est possible de voir la tour de l’hôtel de ville et le théâtre de la Goélette.

Le contrat de construction de la bibliothèque de 7,7 M$ a été octroyé à Construction Béton 4 Saisons de Saint-Arsène. Les travaux comprennent aussi l’amélioration du système de ventilation et de climatisation de la Maison de la culture. Les subventions gouvernementales provinciale et fédérale s’élèvent à 3,2 M$. Le projet total, quant à lui, coutera 10,2 M$, ce qui inclut la construction, le déménagement de la bibliothèque dans des locaux temporaires au 75, rue de l’Hôtel-de-Ville, le règlement d’emprunt, les horaires, les taxes, etc.

La bibliothèque Françoise-Bédard, située au 67, rue du Rocher, a été aménagée dans l’ancien couvent des Sœurs du Bon-Pasteur, au début des années 1980. Le bâtiment a été construit en 1886.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo et félicitations à la Ville de Riv-du-Loup, à l'équipe des cinq principaux acteurs et actrice présenté.e.s dans cet article. Comme plusieurs, j'ai hâte à l'ouverture de ce beau lieu serein d'apprentissage et de partage!

    LOUIS-PHILIPPE THOUIN - 2022-03-08 10:01