Publicité

3 mars 2022 - 06:37

Qualité de l’air : des données satisfaisantes dans les écoles de la région

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Les résultats obtenus par les appareils mesurant la concentration de CO2 commandés acquis par le ministère de l’Éducation et installés dans toutes les salles de classe du Québec sont positifs dans les écoles de la région. Dans plus de 98 % des classes des centres de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs et de Kamouraska-Rivière-du-Loup, ils sont adéquats selon les normes demandées.

Les deux organisations se disent «très satisfaites» des résultats obtenus. En se servant de l’affichage des données sur les lecteurs, le personnel des établissements scolaires s’assure que les concentrations de CO2 dans les locaux ne dépassent pas 1 500 ppm en optimisant l’ouverture des fenêtres et des portes et par l’activation des échangeurs d’air, le cas échéant, comme prévu dans le protocole de gestion de la qualité de l’air.

Le CO2 est produit naturellement par la respiration humaine et sa présence dans les locaux scolaires n’occasionne pas d’effets sur la santé. Il représente un indicateur de la qualité de la ventilation et du confort.

Voici les données transmises par le ministère de l'Éducation concernant les établissements du Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, pour la semaine du 21 février : 

Le Centre de services scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup a également publié les données transmises par le ministère de l'Éducation pour la semaine du 14 février dans les établissements sous sa responsabilité. 

Le ministère de l’Éducation du Québec vise une concentration quotidienne moyenne de CO2 inférieure à 1 000 parties par million. Cette cible est utilisée pour orienter les travaux d’amélioration de la qualité de l’air dans les établissements scolaires au cours des prochaines années. À noter qu’une concentration moyenne quotidienne de CO2 inférieure à 1 500 ppm est un indicateur d’une ventilation adéquate.

Publicité


Publicité

Commentez cet article