Publicité

25 janvier 2022 - 06:54

Cacouna reçoit une bonification de 13 386 $ pour la requalification de son église

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

La Municipalité de Cacouna a reçu en décembre dernier une bonification de 13 386 $ de sa subvention du ministère de la Culture et des Communications pour l’élaboration d’études d’avant-projet concernant l’aménagement d’un espace d’exposition d’art populaire, d’un bureau d’accueil touristique et d’une boutique souvenir à l’arrière de l’église.

Trois ajouts ont donc été faits au projet de requalification de ce lieu de culte au cours des derniers mois. «Nous avons décidé de garder notre église intacte, parce qu’elle est déjà une œuvre d’art. Afin d’aménager la boutique de souvenirs et le bureau pour le guide touristique présent lors de la saison estivale, nous devrons peut-être enlever quelques bancs d’église», explique la mairesse  de Cacouna, Suzanne Rhéaume. L’intention du conseil municipal est de conserver le bâtiment patrimonial tel quel, avec quelques ajouts. L’église conservera aussi sa vocation religieuse. La bibliothèque municipale occupe déjà les anciens locaux de la sacristie depuis 2015.

L’aide financière initiale de 23 012 $ déjà accordée à ce projet dans le cadre du Programme de requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux du ministère de la Culture et des Communications a donc été bonifiée de 13 386 $ en décembre 2021.

Le bilan de santé de l’immeuble et de son architecture sera réalisé par Atelier 5, de même que l’analyse des aspects technique pour l’aménagement des trois nouveaux espaces. L’analyse des systèmes mécaniques et électriques a été confiée à l’entreprise R+O Énergie. Le solde des couts sera inclus dans les prévisions budgétaires de 2022 de la Municipalité de Cacouna.

L’église de Saint-Georges, située à Cacouna, a été construite entre 1845 et 1848, selon le Répertoire du patrimoine culturel du Québec. Elle a été classée comme immeuble patrimonial en 1957. Cette église est considérée comme étant dans un état de conservation «remarquable» et elle est un exemple des petites églises paroissiales érigées en milieu rural durant la première moitié du 19e siècle.

Publicité


Publicité

Commentez cet article