Publicité

23 janvier 2022 - 15:05

Guignolée du Transcontinental 2021 : un succès malgré des moyens limités

Un mois après la tenue de la 16e campagne de la Guignolée du Transcontinental, La petite bouffe des Frontières dresse un bilan positif de l’opération. Si l’organisme est fier d’être parvenu à répondre aux besoins du milieu, il reconnait toutefois que ceux-ci sont grandissants.

La campagne, qui s’est déroulée du 1er au 17 décembre, a permis d’amasser des dizaines de caisses de denrées et de collecter la somme de 7 729 $. La petite bouffe des Frontières est heureuse de pouvoir compter sur cette aide, toutefois elle constate une diminution des dons comparativement aux années précédentes alors que les besoins en aide alimentaire ne cessent d’augmenter. Cette situation démontre bien l’importance de l’organisation ainsi que la nécessité pour celle-ci de poursuivre sa mission afin de toujours mieux soutenir les familles du Transcontinental.

«La pandémie de COVID-19 a eu pour effet de creuser les écarts entre les mieux nantis et les personnes défavorisées. Les personnes vivant seules, notamment celles dépendantes de l’assurance sociale pour subvenir à leurs besoins, sont particulièrement vulnérables. Ces deux dernières années, les demandes d’aide alimentaires adressées à notre organisme ont doublé. Or, dans un contexte où nos ressources financières demeurent les mêmes, il va sans dire que la situation exerce une pression sans précédent sur notre organisation», a mentionné Johanne Lavoie, coordonnatrice de La petite bouffe des Frontières.

La campagne de la Guignolée a permis de confectionner 85 paniers de Noël qui ont été distribués à des familles dans le besoin. Ce sont ainsi 224 résidents du Transcontinental, soit 135 adultes et 89 enfants qui ont bénéficié de cette aide leur permettant passer un temps des Fêtes dans la dignité. De plus, cette année, grâce à des collaborations avec Acti-familles et de la Sûreté du Québec, il a été possible de bonifier les paniers avec des jouets pour les enfants et des cartes cadeaux pour l’achat de produits dans les pharmacies locales. 

La petite bouffe des Frontières remercie chaleureusement ses partenaires, soit la Ville de Pohénégamook et les municipalités de Rivière-Bleue, Saint-Athanase et Saint-Marc-du-Lac-Long, ainsi que la MRC de Témiscouata, Moisson Kamouraska, la Ferme Hermel Dubé et Les Producteurs de lait du Bas-Saint-Laurent. Elle est également reconnaissante envers tous les citoyens et les entreprises qui ont contribué à faire de cette édition de la guignolée une réussite, malgré les défis actuels. 

L’organisme rappelle qu’en tout temps il est possible de lui faire un don en argent, soit par chèque ou par virement Interac à l’adresse suivante : [email protected] 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article