X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

42 % d’autonomie théorique en bioalimentaire au Bas-Saint-Laurent

durée 21 décembre 2021 | 06h02
  • Le projet de recherche-action FabRégion Bas-Saint-Laurent a établi un portrait préliminaire qui démontre que le Bas-Saint-Laurent est actuellement à 42% en matière d’autonomie théorique dans le secteur bioalimentaire, après la déduction des principales productions fortement exportatrices.

    Sans les produits laitiers, les pommes de terre, le porc, les fruits de mer et le sirop d’érable, la production actuelle pourrait satisfaire 42% des consommations. On note toutefois des écarts considérables entre des filières comme les fruits et légumes dont la production actuelle ne correspond qu’à respectivement 16% et 20% des consommations, contre 134% pour les viandes. Cela révèle que le système bioalimentaire régional est relativement en décalage avec les besoins alimentaires locaux.

    Un portrait de l’autonomie théorique en matière d’alimentation a été réalisé afin de comprendre le degré d’autonomie régionale en bioalimentaire. C’est par la mise en rapport des volumes produits et consommés en matière d’alimentation qu’on obtient le résultat de l’autonomie théorique. Les données de consommation utilisées dans ce rapport sont issues de Statistique Canada et les données de production sont des estimations fournies par le MAPAQ et Pêches et Océans Canada. Cette approche permet d’indiquer la part de la consommation non couverte par la production actuelle, sans tenir compte de la part réellement consommée localement. Les analyses et interprétations de ce portrait sont des données préliminaires qui sont appelées à évoluer.

    L’objectif de FabRégion Bas-Saint-Laurent d’atteindre au moins 50% d’autonomie réelle d’ici 2054 semble donc réaliste, mais va nécessiter de trouver un meilleur équilibre entre les productions et les besoins alimentaires. Cela implique de favoriser le développement d'une plus grande diversité de filières de productions locales, adaptées aux besoins de consommation. Le portrait montre aussi la nécessité de faire évoluer les consommations pour qu’elles soient plus en rapport avec les capacités de production, notamment en lien avec le rythme des saisons. Enfin, le passage de l’autonomie théorique à l’autonomie réelle nécessite le développement de circuits de proximité pour mieux arrimer la production et la consommation.

    Une tournée des territoires sera annoncée en 2022, afin d’établir un dialogue pour mutualiser les ressources, idées et solutions envisageables pour opérer la transition vers une autonomie régionale durable. Il est possible de consulter le www.fabregionbsl.quebec pour plus de détails sur le portrait bioalimentaire, la démarche FabRégion Bas-Saint-Laurent et se tenir au courant des événements à venir.

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 17h20

    Les employeurs invités à appliquer pour Emplois d’été Canada

    Bernard Généreux, député de Montmagny - L’Islet -  Kamouraska - Rivière-du-Loup, invite les employeurs de sa circonscription à soumettre leur candidature au programme Emplois d’été Canada 2023. Les demandes sont acceptées du 29 novembre 2022 au 12 janvier 2023.  Ce programme offre des contributions salariales pour inciter les employeurs à engager ...

    Publié à 10h20

    L’église de L’Isle-Verte sera chauffée jusqu’au 31 décembre

    Le chauffage de l’église de L’Isle-Verte est assuré jusqu’au 31 décembre, à la suite de mobilisation de gens d’affaires et de la communauté. La nouvelle a été annoncée aux paroissiens le 27 novembre lors de la messe tenue à l’église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste. Stéphane Ouellet de Litière Ouellet, Alexandre Côté de Cotech et XMetal ...

    Publié à 6h58

    L’UPA demande un meilleur soutien pour les producteurs agricoles

    En marge de l’assemblée générale annuelle de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Bas-Saint-Laurent le mercredi 23 novembre à Rivière-du-Loup, le président Gilbert Marquis et le président de l’UPA nationale, Martin Caron, ont demandé aux deux paliers gouvernementaux la mise en place d’un programme d’aide spécifique pour ...