Publicité

14 décembre 2021 - 16:46

Nouvelle surface synthétique : Rivière-du-Loup donne son appui 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

La Ville de Rivière-du-Loup a confirmé sa volonté de participer au financement de l’acquisition et de l’aménagement d’une nouvelle surface de jeu synthétique sur le terrain de football situé près de l’École secondaire de Rivière-du-Loup. 

Les élus louperivois ont adopté une résolution confirmant leur appui à la demande d’aide financière du Centre de services scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup, qui mène le projet, ce lundi 13 décembre. 

Selon les estimations partagées par le maire de Rivière-du-Loup, Mario Bastille, le projet de nouvelle surface synthétique est estimé à 1,8 M$. L’objectif est d’obtenir une subvention du gouvernement qui couvrirait 66 % de la facture, soit environ 1,18 M$. Le reste de la facture serait assumé à parts égales entre la Ville de Rivière-du-Loup et le Centre de services scolaire. 

«Ça représenterait une somme de 306 000 $ pour la Ville de Rivière-du-Loup», a précisé M. Bastille, soulignant qu’il était avantageux pour la Ville d’embarquer dans ce projet-là maintenant qu’il peut être financé de façon importante par le Programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives scolaires et d’enseignement supérieur. 

«À l’époque, quand on en parlait en 2013 ou 2014, il n’y avait pas de programme de subvention et la part de la Ville s’élevait alors à 50 %. Avec le programme actuel, ça diminue les couts de façon très considérable», s’est-il réjoui. 

L’aménagement d’une surface synthétique, sur le terrain de piste et pelouse, est dans les plans du Centre de services scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup depuis 2019. Le site profiterait grandement aux programmes sportifs scolaires, dont celui des Guerriers de Rivière-du-Loup.

Rappelons que Rivière-du-Loup compte actuellement sur une seule surface de jeu synthétique, celle du Cégep de Rivière-du-Loup. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Et oui pourquoi pas, car à Rivière-du-Loup le devise est : du pain et des jeux ! Bienvenue, venez encore fouiller dans notre portefeuille. Il faut prendre le monde pour des idiots de penser que si le gouvernement subventionne, les citoyens de la ville ne pairont pas le 66 % . Même à l'approche des fêtes, ne croyons pas au Père noël. Tôt ou tard, c'est nous qui payons. TOUS les paliers de gouvernements viennent prendre l'argent dans nos poches. Bientôt on aura plus que des jeux et aucun pain à mettre sur la table. Pas grave on sera équipé comme une ville de 100 000 payeurs de taxes. Et le pouvoir de taxation est sans limite n'est-ce pas ?

    Marie-Claire Jean - 2021-12-14 19:01