Publicité

9 décembre 2021 - 12:45 | Mis à jour : 14:12

Des formations accélérées pour soutenir le réseau de la santé 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent a annoncé le lancement de trois formations accélérées afin d’aider le réseau régional de la santé et des services sociaux en contexte de rareté de main-d’œuvre, ce jeudi 9 décembre. De généreuses bourses seront d’ailleurs versées aux personnes qui décideront d’emboiter le pas.

Cette annonce s’inscrit dans l’Opération main-d’œuvre annoncée par le gouvernement il y a quelques semaines. À l’image de la formation accélérée pour devenir préposé(e) aux bénéficiaires (PAB), qui se poursuit cet hiver, le gouvernement se penche maintenant sur le manque d’infirmières et d’infirmiers auxiliaires. Il souhaite également former des agents administratifs dont le rôle sera essentiellement de les soutenir au quotidien.

INFIRMIÈRES AUXILIAIRES 

Ainsi, dès janvier, le CISSS espère former un total de 60 infirmiers et infirmières auxiliaires dans les centres de formation professionnelle de Rimouski, Rivière-du-Loup et Matane. D’une durée condensée de 14 mois – au lieu de 22 –, le diplôme d’études professionnelles (DEP) en Santé, assistance et soins infirmiers sera assorti d’une bourse de 20 000 $ et d’une garantie d’emploi de deux ans. 

Selon Katy Pelletier, conseillère aux ressources humaines au CISSS du Bas-Saint-Laurent, l’arrivée de ces diplômés dans les équipes régionales, dès mars 2023, sera un beau point de départ afin de pourvoir les postes disponibles. Cette mesure ne règlera pas tous les besoins, cependant, puisqu’on retrouve actuellement 133 postes vacants sur le territoire. Le salaire d’entrée est à 23,50 $ de l’heure.

«On a un grand manque de ressources disponibles, mais les 60 bourses attitrées vont venir aider c’est certain», a-t-elle assuré, précisant qu’elle ne savait pas si d’autres cohortes seront ouvertes après cette première expérience. 

AGENTS ADMINISTRATIFS

La deuxième formation est lancée en soutien administratif au secteur clinique. Entamée en février, également dans les trois centres de formation professionnelle régionaux, cette nouvelle attestation d’études professionnelles (AEP) d’une durée de 8 semaines vise à former 86 travailleurs et travailleuses qui contribueront à libérer leurs collègues infirmières et infirmiers de la lourdeur des tâches administratives afin qu’ils puissent se consacrer davantage aux soins et services offerts aux usagers. 

Cette formation sera assortie de bourses de 4 000 $ qui seront offertes par versements au cours des semaines, ainsi que d’une garantie d’emploi d’un an. «Si vous êtes quelqu’un qui veut travailler en santé, qui veut aider les gens et qui a un intérêt pour le travail de bureau, c’est pour vous», note Alexandre Marion, représentant pour les centres de formation professionnelle de la région. 

Le CISSS estime qu’il aura besoin d’une centaine d’agents administratifs pour combler les besoins actuels, alors les 86 personnes formées d’ici l’été 2022 seront les bienvenues. Le salaire de base est de 21,01 $ de l’heure. 

PRÉPOSÉS AUX BÉNÉFICIAIRES

Enfin, la formation de trois mois qui permet de devenir préposé(e) aux bénéficiaires sera de retour en janvier au Pavillon-de-l’Avenir de Rivière-du-Loup. Une cinquième cohorte de 16 étudiants et d’étudiantes suivra le cours. Ils bénéficieront d’une bourse d’une valeur de 9 210 $ et d’un emploi d’une durée minimale garantie d’un an en CHSLD. 

Selon Katy Pelletier, 171 des 202 personnes formées et embauchées depuis le lancement de cette formation sont toujours au sein du réseau du CISSS. Il s’agit d’un taux de rétention intéressant de 85 %. «On constate que l’expérience vécue avec les quatre dernières cohortes a été très bénéfique […] On croit que si on a le même intérêt avec la prochaine, ce sera très bien pour enlever une pression causée par la pénurie de main-d’œuvre au sein de notre établissement, ça va venir grandement contribuer», a souligné Mme Pelletier. 

PRÉREQUIS ET INSCRIPTIONS 

Au Québec, le gouvernement est à la recherche de 3000 agents administratifs, ainsi que 2000 infirmières et infirmiers auxiliaires. Les bourses associées à ces formations demanderont un investissement d’environ 62 M$. 

Soulignons que les programmes de formation nécessitent des prérequis académiques et les candidats seront soumis à une entrevue de sélection. Les demandes d’admission pour les formations d’infirmier(ère) auxiliaire et en soutien administratif au secteur clinique sont possibles dès maintenant via le site www.admissionfp.com. Pour la formation de préposé(e) aux bénéficiaires en CHSLD, visitez le site carrière du CISSS du Bas-Saint-Laurent.


 

Publicité


Publicité

Commentez cet article