Publicité

3 décembre 2021 - 06:00

L’accessibilité universelle des lieux publics et des bâtiments : le choix à faire

Profitant de la journée internationale des personnes handicapées le 3 décembre et dans le cadre d’une campagne de sensibilisation régionale, le Regroupement des organismes de personnes handicapées Bas-du-Fleuve et La Fédération pour personnes handicapées du KRTB souhaitent conscientiser les citoyens des municipalités bas-laurentiennes et leurs élus en faveur de l’accessibilité universelle des lieux et bâtiments.

Pour ce faire, une vidéo promotionnelle conçue par Nicolas Coupet, photographe-réalisateur, est diffusée sur tout le territoire. Pour visionner la vidéo : https://youtu.be/GXIBgLX4RmE

«Il est important de préciser que des lieux et des bâtiments accessibles ne sont pas uniquement favorables aux personnes handicapées, par exemple en fauteuil roulant ou non-voyante. L’installation d’une rampe d’accès, d’une porte d’entrée munie d’un bouton automatique, de toilettes adaptées, de trottoirs sécuritaires, etc., est tout aussi nécessaire pour une maman avec sa poussette, une personne âgée avec sa canne, ou un jeune avec ses béquilles», souligne Louise Turcotte, directrice du Regroupement des organismes de personnes handicapées du Bas-du-Fleuve.

«Une municipalité qui met en pratique les valeurs d’accessibilité universelle n’en reçoit que des bénéfices, autant sur le plan économique que social. En effet, chaque citoyen, à moment de sa vie, tirera avantage à vivre dans un environnement sans obstacle puisque peu importe sa situation, il pourra continuer à jouer activement son rôle et à participer pleinement au développement de sa communauté, au même titre que tous», renchérit Rachel Germain, directrice de la Fédération pour personnes handicapées du KRTB.

En somme, elles croient fermement que chaque municipalité doit tout mettre en œuvre pour que ses habitants puissent jouir d’un environnement facilitant l’accès aux biens et services dont elle dispose. En mettant en place des mesures qui tiennent compte de la diversité de ses citoyens, elle contribue naturellement à nourrir leur désir de s’y installer pour longtemps.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article