Publicité

25 novembre 2021 - 15:00 | Mis à jour : 15:01

Le projet de transformation de l’église de Saint-Mathieu-de-Rioux va de l’avant

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

La population de Saint-Mathieu-de-Rioux a approuvé le 24 novembre le règlement d’emprunt de 2,7 M$ qui servira à réaliser les travaux de transformation de l’église en centre communautaire. La bibliothèque sera relocalisée dans l’ancienne sacristie.

Sur les 757 personnes habiles à voter à Saint-Mathieu-de-Rioux, 26 se sont opposées au règlement d’emprunt, alors que le nombre de demandes requises pour la tenue d’un scrutin référendaire était de 86. Le règlement d’emprunt a ainsi été considéré comme étant adopté par les citoyens.

«Ça fait un bout de temps que ça traine, cela datait d’avant l’arrivée du conseil municipal en 2017. Les soumissions ont été ouvertes cet automne. Il ne manque que l’autorisation du règlement d’emprunt du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation», explique le maire de Saint-Mathieu-de-Rioux, Roger Martin.

Il espère avoir une réponse du gouvernement avant la période des Fêtes afin que les travaux puissent débuter au début de l’année 2022. Une subvention gouvernementale couvrira environ 1,1 M$ de ce projet. Le reste, un montant d’environ 1,7 M$, sera financé par la population de Saint-Mathieu-de-Rioux.

Selon les plans réalisés par Atelier 5 et Stantec, l’église comprendra un espace scène, une cuisine, une salle de bains mixte, une salle de visioconférence qui sera aménagée dans un agrandissement. La sacristie sera quant à elle transformée en bibliothèque.

«Nous avions besoin de relocaliser la salle communautaire. Le conseil de Fabrique n’avait plus la capacité financière d’entretenir l’église alors nous avions des circonstances favorables. Le bâtiment sera adapté en fonction de nos besoins […] Je pense que la population va être contente de garder ce monument. C’est positif pour les familles et tous les citoyens de la Municipalité», ajoute M. Martin.

En septembre 2020, les citoyens ont voté en faveur du projet de transformation de l’église lors d’un référendum consultatif. Au terme de cet exercice démocratique, 184 citoyens avaient démontré de l’intérêt pour le projet de conversion, alors que 160 ont voté contre. Plus de 967 bulletins de vote avaient cependant été envoyés, ce qui représentait un taux de participation de 37 %. Les élus seraient ouverts à poursuivre la tenue de cérémonies religieuses.

Publicité


Publicité

Commentez cet article