Publicité

24 novembre 2021 - 15:05 | Mis à jour : 15:18

Mettre la main à la pâte pour la cause

Dominique Côté

Par Dominique Côté, Vidéojournaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Mis sur pause depuis 2019, l'événement «La main à la pâte» a pu être tenu cette année pour une 8e édition au Pavillon de L’Avenir à Rivière-du-Loup. Rires, musique de noël et confection de plats divers étaient au rendez-vous afin d’amasser des fonds pour la Maison de la famille du Grand-Portage. 

Accompagnés d'étudiants en cuisine du Pavillon de L'Avenir, des bénévoles de la Maison de la famille se sont réunis toute une journée pour confectionner des beignes, des tourtières et des pâtés végétariens. «C’est un bel événement juste avant les fêtes, alors ça met un peu de lumière dans cette période, a révélé France Rousseau, directrice générale de la Maison de la famille. Ça représente un événement rassembleur, avec des gens, des bénévoles, des étudiants et des entreprises d’ici.» 

Cette année, la vingtaine de participants présents ont produit cinquante douzaines de beignes, 350 tourtières et 75 pâtés végétariens au total. Mme Rousseau a d’ailleurs mentionné que la vente de tourtières et de beignes, qui est en vigueur depuis le mois de septembre, rapporte près de 4000$ en dons annuellement pour les différentes activités de la Maison de la famille. «L’important, c’est le plaisir que nous avons à organiser cette activité de financement», a-t-elle indiqué. 

Cette dernière a souhaité souligner la participation de plusieurs ressources locales qui permettent à l’activité de financement d’être tenue d’année en année, comme l’usine de porc DuBreton ou le Pavillon de L’Avenir, un fidèle partenaire depuis huit ans. 

Étienne Dubé, enseignant en cuisine à l’École des métiers, s’est réjoui de pouvoir participer à nouveau avec ses groupes d’étudiants après une année de pause. «C’est un projet qui nous tient à cœur aussi. En même temps, ça fait aussi partie de l’évolution dans notre métier, dans nos compétences on en a une qui demande de faire de la production pour des grands nombres, et savoir coopérer avec notre milieu», a-t-il soutenu. Cette journée permettrait surtout de montrer aux étudiants à donner de soi-même, selon l’enseignant.

Également sur place pour soutenir les bénévoles et ses étudiants, l’enseignante de cuisine Josée Morin a reconnu l’importance de la tenue d’un événement comme «La main à la pâte» pour des jeunes en formation. «C’est beaucoup d’entraide entre eux, et ils connaitront aussi le travail avec des gens de différents âges.»

Un geste de générosité, comme le souligne France Rousseau. «On s’aide et on s’entraide, simplement, pour un organisme communautaire et de famille comme le nôtre», a conclu la directrice générale de la Maison de la famille.

Pour les intéressés, certains produits sont toujours disponibles. Les gens sont invités à passer leur commande en joignant la Maison de la famille au 418-860-4818.  
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article