Publicité

29 octobre 2021 - 13:55 | Mis à jour : 15:51

Le champion de dynamophilie Georges Labrecque n’est plus 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La Municipalité de Saint-Athanase a perdu l’un de ses grands ambassadeurs dans les dernières heures. L’homme fort Georges Labrecque, qui a été champion de dynamophilie, est décédé à l’âge de 97 ans. 

Georges Labrecque n’a pas besoin de présentation dans la municipalité du Témiscouata, celle qui l’a vu naitre et où il résidait toujours avant son décès. Ses exploits ont inspiré, impressionné. Saint-Athanase lui a même rendu hommage en nommant un parc en son nom, en 2006. 

L’athlète a commencé à pratiquer la dynamophilie, un sport de force, en 1972, alors qu’il avait 48 ans. Il a ensuite accumulé les grandes performances, récoltant plus de 300 médailles et trophées, tout en fracassant de nombreux records mondiaux. Il a participé à des épreuves de force au Canada, aux États-Unis, en Angleterre et même en Norvège.  

L’entrainement était au cœur de la vie du passionné. En 2018, le Journal de Québec écrivait que Georges Labrecque s’entrainait toujours deux fois par semaine en alliant le conditionnement physique, la boxe et la force. Il réussissait toujours 300 livres au soulevé de terre, ainsi que 245 livres au développé couché (benchpress), des exploits exceptionnels pour son âge. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article