Publicité

11 octobre 2021 - 11:11

Une aide financière de 4,5 millions de dollars pour valoriser et protéger les écosystèmes du fleuve Saint-Laurent

Dans le cadre d'Avantage Saint-Laurent, le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 4,5 millions de dollars au Fonds d'action Saint-Laurent (FASL) pour la période 2020-2023, afin de lui permettre de poursuivre ses projets de restauration, de conservation et de mise en valeur du fleuve et de ses principaux affluents.

La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, en a fait l'annonce lors du cocktail reconnaissance du FASL.

Avantage Saint-Laurent, la nouvelle vision maritime du Québec, vise à concilier le développement économique et la protection des écosystèmes pour assurer la pérennité du fleuve et des populations riveraines. Grâce à ce financement, le FASL répond aux objectifs de la vision en matière de protection et de préservation du territoire maritime.

«Le Fonds d'action Saint-Laurent se révèle fiable et engagé à titre de partenaire dans la concrétisation de la vision large et responsable que nous privilégions pour l'avenir du Saint-Laurent et de son golfe. En effet, les projets financés par ses deux programmes sont une excellente illustration de la vision maritime de votre gouvernement, soit celle de faire du fleuve un corridor économique performant et respectueux des écosystèmes et des communautés», explique Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

«Le fleuve constitue une richesse pour l'ensemble des Québécoises et des Québécois. Il est primordial d'encourager les organismes afin qu'ils continuent d'œuvrer à la préservation des écosystèmes, à la restauration des berges ainsi qu'à la sensibilisation et à l'éducation de la population. C'est pour ces raisons que je suis fier du soutien de notre gouvernement au Fonds d'action Saint-Laurent», mentionne Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval.

«La protection de la biodiversité fait partie de la stratégie à adopter afin de combattre les effets des changements climatiques caractéristiques de notre époque. Au nom des membres du conseil d'administration du Fonds d'action Saint-Laurent (FASL), je tiens donc à remercier la ministre déléguée aux transports, Mme Chantal Rouleau, pour son appui renouvelé au FASL et pour avoir fait d'Avantage Saint-Laurent un véhicule de protection de la biodiversité de notre fleuve et de nos rivières», souligne Carl Robitaille, président du Fonds d'action Saint-Laurent.

Dévoilée à l'été 2021, Avantage Saint-Laurent, la nouvelle vision maritime du Québec, veut faire du fleuve un puissant vecteur de développement économique, social et environnemental. Une enveloppe de près de 927 millions de dollars est réservée pour mettre en œuvre les mesures liées aux trois orientations d'Avantage Saint-Laurent, soit celui de doter le Saint-Laurent d'infrastructures portuaires modernes et compétitives, d’assurer, sur le Saint-Laurent, une navigation efficace et respectueuse des écosystèmes et d’offrir aux communautés maritimes des possibilités de développement prometteuses et durables.

Le FASL est un organisme à but non lucratif qui favorise la conservation des écosystèmes et le maintien des usages du fleuve Saint-Laurent et de son golfe, en soutenant des projets de préservation, de mise en valeur et de réhabilitation du fleuve ainsi que des projets d'éducation et de sensibilisation aux enjeux du fleuve Saint-Laurent.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article