Publicité

24 septembre 2021 - 06:02

Francis Albert accède au CA de Groupements forestiers Québec

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Directeur général du Groupement forestier de Témiscouata, Francis Albert accède au conseil d’administration de Groupements forestiers Québec. Il a été élu le 14 septembre dernier lors de l’assemblée générale annuelle des membres qui, en raison des conditions sanitaires, s’est déroulée en ligne.

M. Albert rejoint ainsi un autre administrateur provenant de la région, soit Rénald Bernier, représentant le Groupement forestier Grand-Portage, qui a été réélu à la présidence pour un mandat de deux ans. M. Bernier a été autrefois président du groupement qui aujourd’hui s’étend dans les MRC de Kamouraska et de Rivière-du-Loup de même qu’une partie du Témiscouata et des Basques. Pour sa part, Gérald Landry, directeur général du Groupement forestier Grand-Portage, a terminé son mandat sur le conseil d’administration.

«Avec tout ce qui se passe actuellement dans le secteur forestier et avec la reconnaissance de plus en plus grande qu’obtient la forêt privée, j’ai le sentiment que nous arrivons à une période charnière en vue de permettre aux groupements d’apporter leur pleine contribution au développement économique des régions du Québec. Merci à tous les représentants des groupements de me permettre de poursuivre le travail en me renouvelant leur confiance», a déclaré M. Bernier, président du regroupement provincial depuis 2009.

Parmi les principaux dossiers que Groupements forestiers Québec entend faire avancer, soulignons la mobilisation des bois en forêt privée, le renforcement du principe de résidualité, la simplification de l’environnement fiscal des producteurs, de même que le développement d’outils technologiques et l’optimisation des groupements forestiers.

Acteur incontournable du milieu forestier au Québec, Groupements forestiers soutient le développement de 36 groupements membres totalisant plus de 26 000 propriétaires et un chiffre d’affaires annuel de 200 M$. À l’image de la forêt privée, ses groupements membres se démarquent par leur esprit novateur et sont engagés en faveur du développement durable des régions du Québec.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article