Publicité

26 août 2021 - 06:59

Le nouvel écocentre de Rivière-du-Loup prend forme

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Avec l’achat des anciennes installations de l’entreprise Conteneurs Verts dans le parc industriel de Rivière-du-Loup par la MRC en juin dernier, on peut dire que le nouvel écocentre en sol louperivois commence à prendre forme.

«Nous sommes actuellement à l’étape de conception de plans et devis pour déplacer notre écocentre à cet endroit», a mentionné Jocelyn Villeneuve, directeur général de la MRC de Rivière-du-Loup. Le cout d’achat des installations est de 1 133 000 $. Le règlement d’emprunt adopté par le conseil des maires est de 2 211 695 $ afin de permettre également des aménagements nécessaires.

Le rapport de Co-éco adressé à la MRC de Rivière-du-Loup en novembre dernier recommandait un écocentre surdimensionné pour Rivière-du-Loup devant desservir les secteurs industriel et résidentiel de même qu’une bonification de celui de Cacouna à des fins résidentielles.

M. Villeneuve considère la disponibilité des installations de Conteneurs Verts comme une belle surprise. «On avait de la difficulté à trouver un terrain de cette dimension. De plus, ça rentre dans notre objectif de prix», a précisé le directeur général. La MRC de Rivière-du-Loup prévoit le début des opérations au nouvel écocentre au cours de la saison 2022.

Le nouveau site situé sur la rue Henry-Percival-Monsarrat offre une cohabitation plus facile avec le secteur industriel. «Nous sommes près de Conteneurs KRT et du Centre de tri», a ajouté M. Villeneuve. Le nouvel emplacement, beaucoup plus vaste que l’ancien, permettra d’offrir effectivement un meilleur service pour les petits industriels, notamment dans le secteur de la construction dont les entrepreneurs ont régulièrement à se départir de matériaux usagés récupérés sur leurs chantiers.

L’actuel site sur la rue Delage, qui ne répond plus aux besoins grandissants, connait un excellent achalandage. En 2020, on y a traité 2554 tonnes de matières. Le taux de valorisation est de plus de 92 %, la balance étant acheminée au site d’enfouissement sanitaire.

Publicité


Publicité

Commentez cet article