Publicité

19 août 2021 - 06:56

Une rentrée masquée au Cégep de Rivière-du-Loup

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

La rentrée de la session automne 2021 sera masquée au Cégep de Rivière-du-Loup le 23 aout prochain. Suite aux dernières directives de la santé publique, les étudiants devront porter le couvre-visage en classe mais n’auront pas à respecter une distanciation physique de deux mètres dans les locaux d’enseignement. Par ailleurs, les journées d’accueil auront lieu les 19 et 20 aout.

«Les cours seront en présence pour tous les étudiants, il n’y a pas de limite de capacité. On est content de ça, mais on garde une certaine prudence. Quelques règles restent au Cégep et à l’extérieur», a commenté René Gingras, directeur général. En fait, le couvre-visage sera également nécessaire dans les espaces communs comme les corridors, la cafétéria et la bibliothèque.

Les dernières sessions n’ont pas été faciles dans l’établissement d’enseignement collégial. Rappelons qu’au printemps 2020 en pleine pandémie, 90 % des étudiants du Cégep de Rivière-du-Loup poursuivaient leur formation à distance. L’automne suivant, ils étaient en classe par petits groupes, pour tous les cours pour certains ou à moitié du temps pour les cohortes plus importantes, ils devaient respecter les mesures sanitaires dont la distanciation physique de deux mètres.

Ces améliorations dans la façon de donner l’enseignement ne sont pas étrangères à la campagne de vaccination provinciale contre la COVID-19, dont l’un des objectifs est d’atteindre un niveau minimal de 75 % des étudiants ayant reçu deux doses de vaccin. «Pour les étudiants, on dépasse le 75 % qui ont reçu une deuxième dose ou ont un rendez-vous. Au niveau du personnel (environ 250 membres), on avait effectué un sondage l’an dernier qui nous indiquait que 90 % avaient reçu une première dose; je ne serais pas étonné qu’on atteigne 90 % aussi pour la deuxième dose», a noté M. Gingras.

D’ailleurs afin d’augmenter le nombre de personnes complètement vaccinées dans l’établissement d’enseignement, le VACC-I-EXPRESS sera présent dans le stationnement du Cégep le 19 aout et des employés du CISSS du Bas-Saint-Laurent seront à la bibliothèque le 24 aout pour donner des doses de vaccin aux personnes qui le désirent. Notons que les étudiants qui participeront à des activités socioculturelles et sportives devront être pleinement vaccinés.

René Gingras est emballé par ce retour presque à la normale. Non seulement l’enseignement se fera en présence, le nombre d’étudiants est également prometteur pour l’avenir. «On prévoit plus de 1050 étudiants, c’est une belle année dès qu’on a au-dessus de 1000. Concernant les étudiants étrangers, ils seront une centaine, soit un bon nombre si l’on considère la pandémie», a souligné le directeur général. Au plus haut achalandage d’étudiants provenant d’autres pays, on pouvait en dénombrer près de 200.

Le collège offre une quinzaine de programmes d’enseignement général et technique. Pour cette rentrée scolaire, on note le nouveau programme Techniques de pharmacie pour lequel la première cohorte est composée d’une trentaine d’étudiants. Parmi les autres changements, il y a les travaux de rénovation en cours au Carrefour étudiant; ils seront achevés quelque part en décembre et donneront un lieu de rencontre beaucoup plus lumineux avec notamment des puits de lumière et une fenêtre agrandie du côté de la rue St-Pierre.

Selon le directeur général, le recours à la formation à distance advenant une éclosion de COVID-19 dans les murs du Cégep n’est pas considéré de façon globale. «On aura des discussions avec la direction régionale de la santé publique, on pourrait avoir des choses ciblées pour les personnes non vaccinées par exemple», a conclu René Gingras.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article