Publicité

16 août 2021 - 06:54

Église de Cacouna : la population consultée

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

Le projet est déjà bien amorcé. Cependant, le conseil municipal de Cacouna ainsi que le conseil d'administration de la Fabrique invitent la population à une séance publique d'information qui se déroulera à l'église ce lundi 16 aout à 19 h. ll sera notamment question de la cession du bâtiment religieux à la Municipalité et de son projet de réaménagement d’une partie de l’église en galerie d’art.

Une entente de cession devra être signée entre la Municipalité et la Fabrique. Des intervenants au dossier seront sur place pour répondre aux questions des citoyens. Rappelons que Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup - Témiscouata, a annoncé l’octroi d’une somme initiale de 23 012 $ pour une étude d’avant-projet. Cette somme est attribuée en vertu du Programme visant la requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux 2020-2021, qui permet de donner une seconde vie à des lieux de culte et d’en augmenter l’accès aux citoyens.

Après avoir aménagé la bibliothèque dans la sacristie de l’église de Cacouna en 2015, la Municipalité souhaite donc maintenant acheter l’édifice religieux. «L’église conservera sa vocation religieuse, tout ce qui est dans l’église reste», avait mentionné Ghislaine Daris, mairesse, à Info Dimanche. Le tiers de l’intérieur de l’église devrait être aménagé en galerie d’art. La Municipalité pourrait également obtenir une subvention pour les travaux d’aménagement. Selon la mairesse de Cacouna, le carnet de santé de l’édifice religieux est à jour. «Il n’y a pas de réparations majeures à effectuer», a-t-elle précisé.

IMMEUBLE PATRIMONIAL

L’église de Saint-Georges (Cacouna) est un bien classé Immeuble patrimonial depuis 1957. Le ministère de la Culture et des Communications du Québec indique que l’édifice présente notamment un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale : «Construite de 1845 à 1848, elle s'inspire du courant néoclassique, comme de nombreuses églises de cette époque. (…) Cette église, qui est dans un état de conservation remarquable, constitue un exemple achevé des petites églises paroissiales érigées en milieu rural durant la première moitié du XIXe siècle.»

L'église de Saint-Georges présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur artistique : «Le décor est réalisé de 1852 à 1858 par François-Xavier Berlinguet (1830-1916) et constitue l'une des premières œuvres de ce sculpteur et architecte qui figure, lui aussi, parmi les plus renommés du Québec. (…) L'intérieur comporte, en outre, un orgue d'un grand intérêt; fabriqué et installé en 1888 par Eusèbe Brodeur (1839-1913), facteur québécois réputé à l'époque, il constitue l'un des plus anciens instruments du genre conservés au Québec.»

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo et Merci Cacouna
    Pour avoir conservée votre église et pour votre projet
    Pour y être allé à quelques reprises, c'est vrai quelle est belle et vous pouvez en être fiers
    C'est important de la garder pour respecter nos ancêtres qui se sont sacrifiés dont la famille de ma mère (Bérubé)et ma belle famille (D'Amours-Dumont)
    J'en profite également pour féliciter M. Latulippe pour le si beau travail de conservation du presbytère WOW

    François D'Amours - 2021-08-16 11:50