Publicité

12 juillet 2021 - 06:54 | Mis à jour : 08:54

Un parc à chiens sera aménagé à Témiscouata-sur-le-Lac

Lydia Barnabé-Roy

Par Lydia Barnabé-Roy, Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Après plusieurs années d’attente, les résidents de Témiscouata-sur-le-Lac pourront profiter d’un parc à chiens dès l’été 2022. L’endroit idéal pour sa mise en place a été choisi par les élus : le parc sera aménagé à l'extérieur du nouveau centre communautaire récréatif situé dans le quartier Notre-Dame-du-Lac.

Le maire de la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac, Gaétan Ouellet, a confirmé à Info Dimanche qu’à la suite de l’analyse de plusieurs terrains, dont un au parc Clair Soleil et un autre à l’ancienne meunerie, le nouveau centre communautaire récréatif a été désigné pour accueillir ce projet de longue haleine. «Même si les gens aiment les animaux, souvent il y a beaucoup de réticence par rapport au bruit. Il doit y avoir une acceptabilité sociale avant de pouvoir aller de l’avant», confie M. Ouellet. Le choix de l’emplacement a été le problème majeur dans le dossier parce qu’aucun lieu n’arrivait à convenir à tous.

Le présent site constitue la solution la plus envisageable puisque les voisins sont plus éloignés. Aussi, autant les touristes que les citoyens pourront utiliser le service, car le nouveau centre sera un incontournable à Témiscouata-sur-le-Lac. 

Selon le maire, le projet s’inscrit dans une continuité, car depuis l’an dernier, la Ville a une obligation d’enregistrer les chiens sur son territoire. C’est à ce moment qu’elle s’est aperçue que plusieurs témiscouatains étaient propriétaires de canidés. «Pour leur qualité de vie, de plus en plus de gens se sont procuré des animaux afin de leur tenir compagnie pour contrer l’isolement. Surtout en temps de pandémie, les adoptions ont été nombreuses».

La concrétisation du parc est surtout due aux conseillères Marie-Frédérique Ouellet et Phoebe Sirois qui, depuis le début de leur mandat il y a quatre ans, ont travaillé afin qu’un parc canin soit installé. C’est avec l’aide de Mélissa Nicolas, qui a monté un plan d’affaires et créé un groupe Facebook réunissant plusieurs maîtres de la région, que la Ville a réalisé que le moment était opportun pour réaliser le projet. «Il y avait un réel besoin pour un parc à chiens dans notre ville, et maintenant que c’est annoncé, les gens sont tous heureux de la nouvelle», se réjouit Gaétan Ouellet.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article