X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Carbone Scol’ERE

Des élèves mobilisés au Bas-Saint-Laurent malgré une année scolaire perturbée par la pandémie

durée 10 juin 2021 | 11h04
  • À l’aube de la fin de l’année scolaire 2020-2021, 19 classes de la 4e à la 6e année du primaire de la région du Bas-Saint-Laurent ont participé au programme positif et ludique Carbone Scol’ERE et ainsi appris les bases scientifiques sous-tendant les changements climatiques et les gaz à effet de serre.

    C’est avec l’implication des enseignants, des agents et des organismes de formation accrédités (OFA) que des milliers de jeunes issus des 17 régions administratives du Québec ont découvert et adopté avec leur famille de nouvelles habitudes de vie écoresponsables.

    Les résultats provisoires de cette année indiquent qu’ils auront ainsi contribué à une réduction de plus de 4 millions de kilogrammes de CO2 équivalent. Pour la région du Bas-Saint-Laurent, les élèves participants, leur famille et leur enseignant auront permis d’éviter 335 tonnes de CO2 équivalent.

    L’enjeu était audacieux. Les mesures sanitaires en place et les fermetures ponctuelles des écoles auraient pu freiner la participation à Carbone Scol’ERE cette année. Pour contrer ces difficultés, la Coop FA, instigatrice du projet, a revu son matériel pédagogique et a instauré de nouvelles méthodes d’animation par visioconférence.

    «Ce projet éducatif et ludique transforme la vision des jeunes à l’égard de l’environnement. Ils découvrent à quel point les objets autour d’eux créer des GES et combien il est facile et rapide, à la maison comme à l’école, de poser de petits gestes pour diminuer leur empreinte carbone et donc favoriser la santé de la planète. Ils savent que leurs bonnes actions porteront leurs fruits et qu’ils en profiteront. En sensibilisant à leur tour leurs proches à mieux prendre soin de l’environnement, les générations actuelles et futures vivront sur une planète plus écologique! » affirme Geneviève Joncas, coordonnatrice régionale pour le Bas-Saint-Laurent.

    Les enseignants ont également fait preuve d’une capacité d’adaptation cette année et le programme a évolué pour s’adapter notamment à l'enseignement virtuel.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    17 avril 2024 | 15h08

    Saint-Simon-de-Rimouski intentera une poursuite au civil

    Victime d’une fraude de 305 000 $ entre 2020 et 2022, la Municipalité de Saint-Simon-de-Rimouski a finalement mandaté une firme d’avocats de Québec afin qu’elle entame des démarches juridiques dans ce dossier. Les élus ont récemment adopté une résolution afin d’intenter une poursuite au civil contre une ancienne employée.  Le maire Denis Marcoux ...

    17 avril 2024 | 14h04

    Hausse de 20 cents du prix de l’essence en 24 h à Rivière-du-Loup

    Les automobilistes qui ont fait le plein aujourd’hui ont eu une bonne surprise à Rivière-du-Loup. Le prix de l’essence a augmenté de 1,69 $ le litre à 1,89 $, soit une hausse de 20 cents, en seulement 24 h. Depuis quelques jours, la plupart des commerçants de la ville vendant de l’essence affichaient des taux le litre à 1,69 $, certains autres à ...

    17 avril 2024 | 6h42

    Consultation publique pour la gestion des matières résiduelles au Témiscouata

    La MRC de Témiscouata a adopté récemment son projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR). Les citoyens sont invités à participer à une consultation publique afin de donner leurs idées ou commentaires le 22 avril. Le plan d’action vise la rédaction d’un portrait régional des matières, des services disponibles et des actions à prendre ...