Publicité

6 juin 2021 - 06:02

Nourrir les frigos-partagés, nourrir la solidarité à Rivière-du-Loup

Toutes les réactions 1

Des frigos-partagés sont maintenant en place dans trois quartiers de Rivière-du-Loup. Bien implantés dans plusieurs autres régions du Québec, des frigos seront aussi mis en place ailleurs dans la MRC de Rivière-du-Loup d’ici quelques semaines.

Ils sont situés dans le quartier Saint-Ludger au 232, rue Témiscouata au commerce Cuisine Expresso, au centre-ville au 95, rue Amyot et au 9, rue Lafontaine, au Carrefour d’initiatives populaires.

En plus de promouvoir des valeurs comme la générosité et la solidarité sociale en partageant ses surplus de nourriture, on fait d’une pierre deux coups en diminuant le gaspillage alimentaire quand on nourrit les frigos-partagés. Les équipes de bénévoles qui assurent l’entretien quotidien des frigos ont participé autant au choix des emplacements qu’à l’établissement des règles liées à ce qui est accepté comme denrées.

Ainsi, les plats préparés peuvent provenir de cuisines aux normes du MAPAQ, en portions et datés et les citoyens peuvent donner fruits et légumes, œufs, produits laitiers, conserves du commerce, etc., tout ça non entamé, non périmé. Pains et pâtisseries peuvent être faits maison.

À Rivière-du-Loup, de nombreux partenaire se sont impliqués dans ce projet : 17 bénévoles, les étudiants bénévoles David Bérubé et Clément Onno du programme charpenterie-menuiserie du Pavillon de l’Avenir pour la réalisation des abris, Groupe Lebel avec une commandite de bois, Berger pour faire pousser des fines herbes et légumes juste à côté des frigos, les jardins communautaires, les hôtes des frigos (l’Office municipal d’habitation, Cuisine Expresso et le Carrefour d’initiatives populaires) qui assument les frais d’électricité et permettent au projet d’être bien intégré dans la vie des quartiers.

Ce projet rassembleur, soutenu par l’Alliance pour la solidarité Rivière-du-Loup, la démarche COSMOSS Rivière-du-Loup et le Carrefour d’initiatives populaires est déjà à la recherche d’endroits chauffés, ouverts le jour, pour héberger les frigos de décembre à avril.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • En espérant que les gens seront respectueux et que la nourriture servira à ceux qui en ont réellement besoin.

    Claire Dube - 2021-06-06 08:25