Publicité

3 juin 2021 - 09:35 | Mis à jour : 14:49

Notre-Dame-des-Neiges se mobilise pour la remise des diplômes et un bal des finissants

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Le maire de Notre-Dame-des-Neiges, Jean-Marie Dugas, a annoncé le 2 juin aux autres maires de la MRC des Basques son intention d'offrir le site de la grève Morency, en bordure du fleuve aux étudiants pour leur permettre de participer à la remise des diplômes avec leurs parents et à un bal de finissants. Il évoque la possibilité de louer un chapiteau pour rendre cet évènement possible. 

«Avec les débats qui ont eu lieu dernièrement dans les médias à ce sujet, on s'est fait une tête et on veut essayer de contribuer. J'ai annoncé nos couleurs et j'ai dit aux maires intéressés qu'ils seraient invités à participer avec nous», explique M. Dugas. Ce dernier souligne que selon le calendrier de déconfinement annoncé par le gouvernement du Québec, la région sera en jaune ou peut-être même au palier d'alerte vert à la fin du mois de juin. La Municipalité fait déjà affaire avec une entreprise de Saint-Jean-de-Dieu pour la location de chapiteaux afin d'ajouter de l'espace en été pour le terrain de jeux. Les couts sont évalués à entre 1 500 $ et 2 000 $. 

Le directeur national de la santé publique du Québec, Dr Horacio Arruda, s'est engagé le 2 juin à réévaluer la possibilité de tenir les bals de finissants. Le 31 mai, le ministère de la Santé et des Services sociaux avait annoncé que «bien que les bals de finissants ne soient pas permis, des activités destinées à souligner la fin des études des élèves pourront être organisées, selon le plan de déconfinement et dans le respect des mesures sanitaires en vigueur». La révision de cette décision ira de pair avec la progression de la couverture vaccinale des 12-17 ans, a souligné le Dr Arruda. La vaccination est organisée en milieu scolaire durant les semaines du 7 et du 14 juin.

Selon les directives actuelles, seuls les étudiants et le personnel scolaire peuvent être présents. Les orientations de la santé publique stipulent que l'évènement doit aussi avoir lieu à l'intérieur ou à l'extérieur pendant les heures de classe sur les terrains de l'école. 

Selon le ministère de la Santé et des Services sociaux, si ces activités ont lieu à l’extérieur, l’école doit utiliser des espaces disponibles assez vastes pour accueillir un certain nombre de bulles-classes à la fois en tenant compte de la distanciation entre les groupes stables présents.

Une pétition lancée il y a deux jours sur la plateforme Change.org demandant au gouvernement du Québec de réviser sa position pour la tenue des bals de finissants de la cohorte 2020-2021 a déjà rassemblé plus de 9 000 signatures. La pétition avance que les étudiants ne comprennent pas pourquoi les 2 500 partisans des Canadiens de Montréal peuvent se trouver dans les gradins, alors qu'il est interdit de tenir un bal des finissants en dehors des heures de classes en respect des mesures sanitaires. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Avis personnel. Tous ceux et celles qui étaient en 5e secondaire l'an passé, ne l'on pas eu très facile eux non plus à partir de mars 2020 en demeurant à la maison pour poursuivre leurs études par visio-conférence tout comme ceux de cette année. Alors, en tant que parent d'une élève et tous ceux et celles qui n'ont qu'une petite graduation à l'extérieur de la cours de leur école secondaire pour leurs remises de diplômes, et que le comité du Bal des finissantes(e) de la cohorte de 2019-2020 n'ont jamais eu la chance d'avoir un Bal par la suite malgré tous les efforts qu'ils ou elles y ont mis toute leur énergie avec toutes les consigne sanitaires qui existaient autant l'an passé, que cette année, je me demande ou est la logique pour tous ceux et celles qui auraient le droit d'en avoir un cette année. Ou est la logique pour ceux de l'an passé qui l'ont mérité autant que ceux de cette année? C'est à n'y rien comprendre.
    Ils ont payés cher de leur temps eux aussi . Je ne comprends pas le pourquoi que cette année, plus qu'une autre, que les finissants(e) y auraient droit , eux. Il faut être solidaire avec la cohorte de l'an passé aussi. Vous en pensez quoi les parents de vos enfants qui ne l'on pas leur Bal de finissants l'an passé? Ils et elles le méritent eux aussi également. Donnez-leur le droit de se reprendre cette année à une autre date au cours de l'été pour souligner à leurs tours , tous les efforts qu'ils y ont mis eux aussi. Ce serait la moindre des choses il me semble. Voilà!




    Linda Dumais - 2021-06-03 23:30