Publicité

15 mai 2021 - 06:03

La Municipalité de Saint-Alexandre appuie le mouvement Ma place au travail

Toutes les réactions 1

Le 4 mai dernier la Municipalité de Saint-Alexandre-de-Kamouraska a adopté une résolution d’appui pour le mouvement provincial Ma place au travail dont l’objectif est de demander au gouvernement d’agir afin d’ajouter rapidement des places en services de garde pour aider de nombreux parents, contraints de faire des choix déchirants entre le travail et ainsi contribuer à l’essor économique ou rester chez eux, faute de places pour leurs jeunes enfants.

La Municipalité estime qu'un tel choix ne devrait pas être imposé aux parents et aux entreprises qui ne bénéficient pas, quant à elles, de toutes les compétences locales dont souvent elles auraient bien besoin dans leurs opérations.

Parallèlement, la Municipalité travaille activement et sans relâche depuis plus d’une année à faire reconnaître l’importance d’agrandir l’installation du CPE Pitatou à Saint-Alexandre-de-Kamouraska. Ce travail n’est pas facile et les obstacles sont nombreux. Fort de la présence d’un comité technique dévoué, de l’appui de la MRC de Kamouraska, de l’appui de plusieurs Municipalités qui, par leur résolution respective, donnent des ailes, les membres du conseil municipal de Saint-Alexandre-de-Kamouraska font de ce projet une priorité. Bernard Généreux, député fédéral, est aussi un soutien précieux pour ce projet. La Municipalité travaille aussi étroitement avec le bureau régional de la députée de la circonscription de la Côte-du-Sud, Marie-Ève Proulx.

Ces efforts et ces appuis semblent faire avancer les choses. En effet, dernièrement, le CPE Pitatou a pris le mandat de préparer un dossier de faisabilité pour cet agrandissement et s’est adjoint les services professionnels nécessaires. La Municipalité, quant à elle, s’est engagée de façon significative à contribuer à cette première phase du projet. Un plan d’actions devrait être déposé prochainement par le CPE auprès des autorités municipales et le résultat de cette première phase devrait être disponible d’ici le début de l’été.

«Nous sommes heureux de voir que les choses avancent tout en étant conscients que cet agrandissement ne comblera pas l’ensemble des besoins. Nos statistiques indiquent qu’il y a environ 100 enfants de 0-5 ans en attente pour l’installation de Saint-Alexandre-de-Kamouraska. Malheureusement, faute de gestes concrets ou même de signes d’espoir, plusieurs autres parents se sont soustraits de la liste d’attente et ainsi cela envoie le signal au gouvernement que nos besoins ne sont pas si importants», commente la mairesse Anita Ouellet Castonguay. À noter que le site Web Place 0-5 ans a été temporairement fermé en raison d'une cyberattaque subie le 8 mai. 

Mme O. Castonguay termine : «Cette pénurie de places a des impacts sur la sécurité économique des parents et sur le développement de notre région et c’est inacceptable. Sachez que le conseil municipal de Saint-Alexandre-de-Kamouraska ne lâchera pas ce dossier de sitôt, nous y croyons et nous croyons à notre région».

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Pour ne pas pénaliser les femmes qui désirent travailler à l'extérieur, il faut des garderies.

    France Vaillancourt - 2021-05-16 08:16