Publicité

12 mai 2021 - 10:14 | Mis à jour : 10:58

Sylvie Vignet interpelle le Dr Sylvain Leduc

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin
Toutes les réactions 9

La mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet, estime que la population de Rivière-du-Loup a droit et mérite des explications de la Santé publique du Bas-Saint-Laurent quant aux nombres de cas de COVID-19 parmi les plus élevés de la province au prorata de la population. La forte éclosion à l'usine de Viandes duBreton est au cœur de ses préoccupations.

Même si Mme Vignet qualifie la communication avec la Santé publique de «bonne», elle base sa sortie publique sur l'absence d'actions apparentes qui mène selon elle à l'incompréhension dont lui témoignent ses concitoyens.

«Il se passe un phénomène à Rivière-du-Loup que les citoyens ne comprennent pas. Il y a un impact sur nos vies, sur nos commerces et je pense que le Dr Sylvain Leduc [directeur de la Santé publique du Bas-Saint-Laurent] est bien placé pour venir nous expliquer ce qui se passe et comment ça se passe. (...) Je ne sais pas si c'est duBreton ou le communautaire, sur 30 cas, quel est le pourcentage dans le communautaire. Ces explications-là devraient être données eux citoyens», poursuit la mairesse.

Mme Vignet estime que les Louperivois sont en droit de s'attendre à ce que la direction de la Santé publique détaille et explique le phénomène qui touche le KRTB, mais plus particulièrement la région de Rivière-du-Loup. «Il doit y avoir une mise à jour précisément pour l'ouest du Bas-Saint-Laurent.»

EN CHIFFRES

Les chiffres donnent raison à Sylvie Vignet. Au cours des sept derniers jours, le Bas-Saint-Laurent a enregistré un total de 357 cas de COVID-19. De ce nombre, le KRTB compte 326 infections au coronavirus, soit plus de 91 % des cas du territoire bas-laurentien. La MRC de Rivière-du-Loup en dénombre à elle seule 157 nouveaux cas dont 185 cas toujours actifs, pour 57 pour le Témiscouata et respectivement 56 cas pour les MRC des Basques et de Kamouraska.

Mardi, l'éclosion à l'usine de Viandes duBreton comptait pas moins de 87 cas actifs alors que plus d’une centaine de travailleurs étaient aussi en isolement.

«Pourtant on a suivi les consignes de la Santé publique. Je réponds de la population qui a été en grande partie respectueuse des consignes. Il y a des exceptions, mais qui n'expliquent pas que nous soyons dans les régions les plus chaudes en termes de COVID-19 au Québec. Nous devons avoir des explications à défaut de quoi, je crains que la population ne lâche», renchérit la mairesse de Rivière-du-Loup.

«On doit connaitre par qui circule le virus en Ville, est-ce qu'il s'agit de duBreton et nous avons une part comme communauté. C'est important, parce que nous en souffrons tous.» Sylvie Vignet entend réitérer sa demande de mise à jour auprès de la direction de la Santé publique mercredi.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

9 réactionsCommentaire(s)
  • Merci Mne vignet,de s,occupé de vos citoyens,on est comme vous a tous hâte que sa finissent.On a tous hâte de sortir,sens pensé qu'on peut attraper le covid,merci

    ginette Nadeau - 2021-05-14 09:51
  • Premièrement, si les dirigeants de viande Dubreton avaient réagi en personnes responsables en fermant et en contrôlant cette propagation conjointement et surtout de façon proactive, nous en serions pas rendu là. C'est tout les commerces du bas St-Laurent qui aurons payé pour cette incompétence lié à l'appât du gain toujours plus fort dans ce genre de dirigeant insouciant du bien-être d'autrui.

    Denis Gilles, Rimouski - 2021-05-13 11:28
  • Si cette éclosion avait eue lieu au début 2020, on pourait comprendre, mais pas en 2021. Cela fait plus d'un an que la Santé Publique clame haut et fort que le port du masque, le lavage des mains et la distanciation sont la clé pour se prémunir contre la Covid 19. Viandes DuBreton s'est comporté comme un citoyen irresponsable, c'est totalement inacceptable. L'entreprise devrait être mise à l'amende pour son manque flagrant de réaction dès l'apparition des premiers cas.

    Monique Villeneuve - 2021-05-13 08:38
  • Tout le monde sait d'où vient l'éclosion. Qu'est-ce qu'on attend Dr. Leduc . Que Dr Horacio donne l'ordre de fermer l'entreprise pendant 14 jours. Pendant ce temps. Ce sont les autres commerces qui paient pour cela. Restaurant , magasins Et services non essentiel. Et la population. Car cette entreprise ne pense que production et non a la santé de ses employés et leurs familles..........

    Jocelyne Charron - 2021-05-12 20:39
  • C'est inconcevable que du Breton ne soit pas fermé pour deux semaines. Ils vont tous être malade, qu'elle sera là responsabilité public. Les employés ont peur. Il y a un manque des dirigeants et santé public. Je serais curieuse de savoir si M.Legault ou M. Aura sont au courant....... Mme. Vignet vous devez agir......

    Diane Malenfant - 2021-05-12 17:12
  • @Nathalie Bérubé : Actuellement, il y a 13 hospitalisations à Rimouski dont 3 se trouvent aux soins intensifs.

    François Drouin - 2021-05-12 15:13
  • 12 personnes hospitalisées dans tout le bas st-laurent dont aucun aux soins intensifs, aucune raison pour continuer ces mesures.

    Nathalie Bérubé - 2021-05-12 14:58
  • Bravo!!! Madame Vignet, vous êtes l'homme de la situation. Vous nous feriez très probablement un excellent député.

    Roger Bérubé - 2021-05-12 12:36
  • Bien d'accord avec la Mme la mairesse. Il faut savoir. Et Dr. Leduc doit prendre des décisions où il faudra attendre Horacio....

    Charron Jocelyne - 2021-05-12 11:26