Publicité

29 mars 2021 - 06:05

Trois-Pistoles lance un appel de propositions pour la vente du PABA

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La Ville de Trois-Pistoles a lancé un appel de propositions public pour la vente du Parc de l’aventure basque en Amérique (PABA), le 24 mars. Elle espère finalement trouver un acquéreur motivé à donner une nouvelle vie à ce lieu fermé depuis maintenant quatre longues années. 

Les personnes intéressées ont jusqu’au 3 mai, en milieu d’après-midi, pour déposer leur projet. Afin qu’il puisse avoir une chance d’être retenu, celui-ci devra satisfaire certaines exigences établies par l’administration municipale pistoloise. Des activités touristiques devront notamment être maintenues sur le site. 

«Les gens qui ont un intérêt doivent le signifier de façon claire et présenter leur vision d’avenir pour le PABA. Le plan d’affaires déposé devra cadrer avec le guide marketing soumis par la Ville de Trois-Pistoles», explique la directrice générale, Pascale Rioux. 

Pour le prix, l’offre devra également respecter une somme minimale établie par le ministère des Affaires municipales que l’on devine bien en deçà de l’évaluation municipale d’environ 900 000 $, un montant trop élevé pour assurer la pérennité d’un projet éventuel. 

Ces derniers mois, la Ville de Trois-Pistoles a eu des pourparlers avec un groupe d’acheteurs potentiels. Il y a finalement eu désistement de part et d’autre, si bien que la porte est de nouveau ouverte aux idées locales, régionales et même provinciales. La chance est maintenant au coureur, estime Mme Rioux. 

«Un individu, une entreprise ou un organisme à but non lucratif peut postuler, c’est ouvert à tous», précise-t-elle.  

En octobre, l’ex-Olympien Charlie Bilodeau n’avait pas caché être intéressé à acquérir le Parc de l’aventure basque en Amérique, «un joyau inhabité» où il a passé son enfance. Rejoint cette semaine, il a confirmé que l’intérêt était toujours là et qu’il évaluait les options en vue de l’appel d’offres. 

La Ville de Trois-Pistoles, qui souhaite procéder à une vente de gré à gré dans ce dossier, a bon espoir que des projets intéressants seront présentés. Elle se réserve cependant le droit de ne pas vendre l’immeuble, si les propositions ne correspondent pas aux critères qu’elle a établis. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article