Publicité

15 février 2021 - 15:16

Places en services de garde au Bas-Saint-Laurent : «un constat d'échec de la CAQ»

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Le Parti libéral du Québec (PLQ) estime que la Coalition Avenir Québec (CAQ) a échoué dans le dossier des places en services de garde en ne réussissant pas à développer, en deux ans, «les 13 500 places promises et attendues». Une situation qui porte un «coup dur» aux parents de toutes les régions du Québec, dont ceux du Bas-Saint-Laurent, clame l’opposition officielle.  

Selon le PLQ, seulement 7 % des places sur les 415 promises ont été réalisées au Bas-Saint-Laurent, ce qui représente un «lourd constat d’échec» du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe. Toujours selon le parti, la liste d'attente pour obtenir une place en CPE contient 50 000 noms à travers le Québec, soit une augmentation de 8 000 personnes depuis l'arrivée de la CAQ au pouvoir.

Le Parti libéral attribue cette situation à l’entêtement de la CAQ à développer mur à mur les maternelles 4 ans, sans tenir compte des particularités des régions. Elle est aussi due aux mesures insuffisantes mises en place pour accélérer les procédures, au manque de reconnaissance des éducatrices en milieu familial, ainsi qu'au manque de soutien envers les services de garde pendant la crise de la COVID-19 qui cause des fermetures et conséquemment des demandes supplémentaires en CPE, soutient-on. 

«Nous déplorons l'attitude de la CAQ qui manque de reconnaissance et de soutien envers les éducatrices en services de garde. Cela a causé un grand nombre de fermetures et un casse-tête pour les parents. Depuis plus de 2 ans, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, dit aux parents du Québec qu'il n'arrête pas d'ouvrir de nouvelles places en services de garde et qu'elles sont accessibles. Aujourd'hui, force est de constater qu'il ne peut plus se cacher derrière ses annonces bidon pour les CPE», déclare Marc Tanguay, porte-parole de l'opposition officielle en matière de Famille.

«Seulement 7 % des places sur les 415 places promises ont été réalisées au Bas-Saint-Laurent. 7 %, voici le bilan du gouvernement caquiste pour la région. Le gouvernement ne peut pas se contenter de dire que le système ne fonctionne pas ou que la bureaucratie est trop lourde. La vérité c'est que la Coalition Avenir Québec est incapable de développer des places, incapable de diminuer la liste d'attente, incapable d'arrêter les fermetures de services de garde et incapable de répondre aux besoins criants des parents du Bas-Saint-Laurent. Cette situation a des effets néfastes principalement sur les femmes de la région qui ont plus de difficulté à retourner au travail. La CAQ est imputable de ses décisions politiques. Où est la ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx ? Que répond-elle aux parents?»

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article