Publicité

12 janvier 2021 - 06:53

Le traversier Le Corégone devrait faire des navettes en 2021

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Après une annulation de sa saison en 2020, le traversier Le Corégone devrait faire ses navettes sur le lac Témiscouata en 2021. Le président de la corporation, Claude Ouellet, est optimiste à cet effet même s’il reste encore du financement à attacher avec le gouvernement du Québec.

«2021 s’annonce bien, même si une partie du financement est à venir. On a bon espoir que l’on va être en fonction», a-t-il mentionné. L’année 2020 n’a pas été complètement perdue puisque la corporation en a profité pour faire différents travaux sur le bateau.
De plus en aout dernier, le premier ministre du Québec, François Legault, a rencontré les maires. «M. Legault a alors affirmé que le bateau allait traverser la saison prochaine», a souligné Claude Ouellet.

Le président a précisé qu’il reste effectivement la partie provinciale du financement à régler; il espère d’ailleurs une réponse positive en février. «Je suis en contact avec des personnes au bureau du premier ministre, on attend de voir comment cela pourra se faire puisque ce financement n’entre pas dans un programme spécifique», a-t-il précisé. 

Le président de la Traverse du lac Témiscouata a confirmé que le manque à gagner est maintenant de 150 000 $ au total. La MRC de Témiscouata a officialisé par résolution sa participation annuelle au montant de 50 000 $. Elle est non remboursable et provient du Fonds pour le rayonnement des régions.

Cette contribution s’ajoute à celles de la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac au montant de 20 000 $ et de la Municipalité de Saint-Juste-du-Lac de 10 000 $. 

Le conseil des maires a souligné que «la traverse est un bel outil de développement touristique de par son caractère unique et des paysages qu’il permet de faire découvrir aux touristes.» Il rappelle aussi que l’utilisation de la traverse amène des économies pour plusieurs personnes qui ont à voyager au Témiscouata. 

La MRC a ajouté que le service est utilisé par les quadistes : «la traverse fait partie intégrante du sentier quad no1 du Club Quad Trans-Témis et offre la seule boucle possible pour les quadistes au Bas-Saint-Laurent». Elle a aussi considéré que le service permet de développer un circuit de vélo reliant le Petit Témis avec les pistes actuelles et futures.

Ce service de transport saisonnier est en opération depuis plus de 100 ans.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article