Publicité

6 janvier 2021 - 06:54

Total Fabrication de Saint-Alexandre-de-Kamouraska relève les défis de 2020

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

La dernière année a été parsemée de défis pour l’entreprise Total Fabrication de Saint-Alexandre-de-Kamouraska. Depuis le début de la crise sanitaire, cinq employés de plus ont été embauchés afin de répondre à une demande grandissante de savon et de désinfectant. En avril, Total Fabrication a enregistré une augmentation de 80 % de ses ventes et de sa production.

«La croissance a continué, les magasins ont rouvert et le vrac a pu aller de l’avant. En avril, nos ventes en ligne ont explosé», explique la directrice des communications de Total Fabrication, Jenyfer Hodgson. Cette entreprise, qui a été considérée comme «en démarrage» pendant ses dix premières années, a réussi à se tailler une place sur le marché. «Nos marques ont beaucoup gagné en popularité auprès des gens qui veulent réduire leur consommation de plastique. On estime à environ 1 million le nombre de bouteilles qui sont réutilisées au lieu d’être jetées avec notre concept de remplissage zéro déchet. On remet les bouteilles en circulation», ajoute Mme Hodgson.

Un défi majeur a toutefois dû être surmonté par l’équipe de Total Fabrication au cours des derniers mois : l’approvisionnement en période de crise sanitaire. «Il y a des choses que j’ai commandées en avril que je n’ai pas encore reçues. C’était surtout auprès des fabricants pour obtenir nos matières premières. On a rempli nos entrepôts. On a commandé nos composantes en pensant un an à l’avance», explique le directeur de Total Fabrication, Anthony Poitras.

Comment gérer cette situation de croissance, pendant que d’autres entrepreneurs luttent carrément pour leur survie ? «La meilleur manière d’agir est de travailler fort, de prendre les opportunités qui se présentent et de donner des emplois aux gens. Au début de la pandémie, on s’est vite aperçu que ça allait être pour nous un certain avantage, alors on s’est retroussé les manches et tout le monde a travaillé deux fois plus. On ne s’est pas assis sur nos lauriers. Il faut continuer de pousser et prendre ce qui passe pour faire grandir l’entreprise.» Avec les cinq nouveaux employés embauchés au cours de la dernière année, une cinquantaine de personnes sont maintenant à l’emploi de Total Fabrication. L’entreprise a su donner de la stabilité à ses employés dans cette période pleine d’incertitudes.

«On était choyé d’être une entreprise dans le secteur du savon. On a tellement pu aider de services essentiels et de commerces locaux. On a reçu beaucoup d’amour en retour», ajoute Jenyfer Hodgson. L’entreprise s’est alliée avec les personnalités publiques et influenceuses Florence-Léa Siry  et Andréanne Marquis pour redonner. Elle a remis plus de 2 500 désinfectants pour mains, détergents pour lessive et savons à mains aux organismes Moisson Montréal et Pignon Bleu, d’une valeur de 25 000 $.

Des défis restent encore à relever pour Total Fabrication. Anthony Poitras voit de belles perspectives d’avenir en lien avec l’achat local, les valeurs environnementales et les produits en vrac. Ce sont selon lui des secteurs en émergence qui sont appelés à prendre de l’expansion. «Il reste encore beaucoup d’éducation à faire. Un enfant peut utiliser le vrac, c’est simple mais c’est encore marginal. Il y a encore une barrière qui est assez forte. La génération des milléniaux a moins de barrière avec ce concept et on constate que les plus jeunes y adhèrent facilement». L’équipe de l’entreprise basée à Saint-Alexandre-de-Kamouraska travaille afin de développer des innovations que l’on verra apparaitre prochainement : des systèmes automatisés pour que les clients puissent remplir eux-mêmes les contenants réutilisables, avec un accès informatisé à distance afin d’aider les magasins dans la chaine d’approvisionnement.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Felicitation à toi Denis Beaulieu et toutes ton équipe ses vraiment de ce démarquer puis la ténacité wow

    Gisele martin - 2021-01-09 17:42