Publicité

16 novembre 2020 - 06:54

Saint-André-de-Kamouraska adhère au Fonds des municipalités pour la biodiversité

La municipalité de Saint-André-de-Kamouraska a annoncé son adhésion au Fonds des municipalités pour la biodiversité (Fonds MB), une initiative de la Société pour la nature et les parcs du Québec (SNAP Québec) et de la Fondation de la faune du Québec, le 13 novembre. 

Avec cet engagement, la municipalité de Saint-André-de-Kamouraska pose un geste concret pour lutter contre les changements climatiques et la perte de la biodiversité sur son territoire.

En adhérant au Fonds MB, la municipalité s’engage à verser chaque année dans le Fonds MB l’équivalent de 1$ par ménage, ce qui équivaut à la somme de 325 $, lesquels devront être utilisés pour des fins de conservation du territoire ou de protection des espèces. Ce montant sera bonifié de 100%, soit 1$ pour chaque dollar, grâce à la contribution du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec.

Pour la Municipalité, ces sommes serviront à réaliser des projets de protection des milieux naturels comme le parc de l’Ancien-quai ou le parc de la Rivière-Fouquette.

«Saint-André-de-Kamouraska a une vision claire de son futur. Le parc de l’Ancien-quai est un bel exemple de valorisation du milieu naturel. Nos citoyens et tous nos visiteurs pourront dorénavant profiter des bénéfices rendus par la nature. Quand on intervient en milieu environnemental, il n’y a pas de petits gestes. Il n’y a que de belles actions pour améliorer le milieu faunique. Nous sommes fiers d’adhérer au Fonds des municipalités pour la biodiversité», souligne le maire de Saint-André-de-Kamouraska, Gervais Darisse.

Les municipalités jouent un rôle de premier plan pour mettre en œuvre des solutions concrètes permettant de faire face à la crise de la biodiversité et lutter contre les changements climatiques. Je tiens à féliciter la municipalité de Saint-André-de-Kamouraska qui agit aujourd’hui au bénéfice des générations futures», déclare Mme Isabelle Bérubé, responsable du Fonds des municipalités pour la biodiversité de la Société pour la nature et les parcs (SNAP Québec).
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article