Publicité

7 novembre 2020 - 10:02

Faire briller les yeux des enfants, même en temps de pandémie 

Depuis maintenant six ans, la Maison de la Famille des Basques organise une collecte de jouets via une formule de parrainage. Alors que la pandémie actuelle chamboule les façons de faire, les habitudes et la situation financière de bien des familles, il est encore plus important de continuer cette belle tradition.

En cette fête de l’amour et du partage, la Maison de la Famille des Basques croit qu’il est important de faire briller les petits yeux de tous les enfants, de réchauffer leur cœur et de leur montrer qu’ils sont des citoyens importants pour la communauté. La collaboration de la population est primordiale afin d’aider à rendre cela possible encore une fois. 

L’an dernier, c’est 80 enfants qui ont bénéficié de la grande générosité de parrains et marraines et qui ont reçu un cadeau souhaité grâce à cette initiative. Chaque année, le nombre d’enfants parrainés augmente et nous savons que les besoins seront encore plus criants cette année.

Afin de combler les souhaits de chaque enfant, la formule de parrainage consiste à recruter des parrains et marraines afin qu’ils agissent à titre de Père-Noël. Le concept est simple : l’enfant fait un dessin et/ou écrit une lettre au Père-Noël en lui décrivant ce qu’il ou elle souhaite déballer sous l’arbre cette année. 

Pour parrainer un enfant, il suffit d’effectuer l’achat d’un cadeau d’une valeur de 30 $ à 40 $, selon la demande de l’enfant, l’emballer et le remettre à la Maison de la Famille des Basques. Il est aussi possible d’effectuer un don monétaire afin que le comité puisse faire l’achat du cadeau demandé de la part de l’enfant.

Cette année, la Maison de la Famille des Basques s'occupera de jumeler les parrains et marraines avec un enfant et communiquera sa liste de souhaits par téléphone ou par courriel.

«Depuis maintenant 6 ans que les besoins en parrainage de cadeaux de Noël augmentent chaque année. Avec l’arrivée de la pandémie, nous avons vu les besoins des familles augmenter et changer. Nous nous adaptons à cette nouvelle réalité et avons modifié notre programmation afin de continuer de répondre aux besoins du plus grand nombre de familles des Basques. Nous comptons sur l’appui de nombreux parrains/marraines afin de faire briller les yeux d’un grand nombre d’enfants encore cette année», souligne Laurie Vaillancourt, directrice de la Maison de la Famille des Basques.

Il est possible de parrainer un enfant seul ou en groupe (collègues, parents, amis, etc.). C’est une chance unique de manifester de la générosité et de contribuer au resserrement du tissu social ainsi qu’au développement d’un beau lien intergénérationnel.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article