Publicité

29 octobre 2020 - 06:00

Le quad, un loisir à découvrir de plus en plus au Témiscouata

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

En famille ou avec des amis, le quad est un loisir à découvrir, plus particulièrement au Témiscouata où le Club Quad Trans-Témis met beaucoup d’efforts à développer des sentiers en boucles. «Ça vient de loin pour venir ici, les gens appellent beaucoup à notre bureau», a mentionné Michel Lebel, secrétaire-trésorier et seul employé permanent de l’organisme.

L’objectif du Club est de créer un total de neuf boucles pour permettre aux quadistes de revenir sur leurs pas le moins possible. «Le Club Quad Trans-Témis est quatre saisons. On a environ 600 kilomètres de sentiers l’été sur tout le territoire du Témiscouata et 115 l’hiver, principalement sur le corridor de la route 185. Le Club compte près de 600 membres», a expliqué M. Lebel.

Le coordonnateur des activités du club de quad vante les beautés de la région témiscouataine, ses gens chaleureux et la nature du Témiscouata comme étant des attraits importants. L’organisme met également de grands efforts pour développer son sport comme en témoigne un investissement de 270 000 $, dont une subvention de 164 087 $ provenant du gouvernement du Québec, pour la construction d’une passerelle de 60 pieds, le déplacement de la TQ 10 à Pohénégamook et l’aménagement d’une nouvelle portion de sentier. «Cela permettra de relier la base de plein air de Pohénégamook à la municipalité de Rivière-Bleue pour créer une nouvelle boucle. Le projet dans son ensemble devrait être terminé l’an prochain», a expliqué Michel Lebel. Cette boucle passera également par Témiscouata-sur-le-Lac et Saint-Honoré.

Actuellement le Club Quad Trans-Témis peut compter trois boucles de sentiers sur son territoire dont celle faisant le tour du lac Témiscouata (163 kilomètres), une section très populaire. «Les gens du Nouveau-Brunswick notamment sont friands des sentiers le long des cours d’eau», a souligné M. Lebel. Le coordonnateur du Club pense que les sentiers devant former les neuf boucles pourraient être complétés d’ici le printemps 2022.

À Saint-Honoré, un nouvel accès sera en opération cet hiver, soit sur le viaduc récemment construit pour passer au-dessus de l’autoroute 85. Il donnera ainsi accès au parc éolien, vu comme un attrait touristique du Témiscouata. «On commence à avoir un beau terrain de jeux», a-t-il lancé.

En collaboration avec les agents de développement économique des différents secteurs du Témiscouata, le Club Quad Trans-Témis travaillera également à faire connaitre davantage son produit quad et à la mise en place d’attraits touristiques pouvant intéresser les quadistes, comme une tour d’observation de 60 pieds de haut sur la montagne du Parc du Mont-Citadelle permettant un point de vue jusqu’au fleuve Saint-Laurent. «Il faut greffer des attraits autour de ça, pour rendre le quad au Témiscouata encore plus intéressant», a-t-il conclu.

Publicité


Publicité

Commentez cet article