Publicité

20 octobre 2020 - 06:59 | Mis à jour : 08:08

Création d’un comité du oui à Témiscouata-sur-le-Lac

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Le camp du oui s’est rapidement mis au travail dans le cadre de la consultation référendaire portant sur le règlement d’emprunt de 21,5 millions de dollars de la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac pour la construction d’un aréna et d’un complexe communautaire récréatif.

Le porte-parole officiel du camp du oui, le maire Gaétan Ouellet, a d’abord accepté l’invitation d’Info Dimanche pour dire aux citoyens de Témiscouata-sur-le-Lac pourquoi ils devraient voter en faveur de ce projet (texte publié dans l’édition du 14 octobre). Une invitation similaire a été faite par Info Dimanche à la porte-parole officielle du camp du non, Ginette Bégin, une offre déclinée jusqu’à maintenant.

Concernant le comité du oui, on précise que plus d’une vingtaine de personnes issues des milieux communautaire, sportif, culturel, économique et politique se sont réuni le 15 octobre dernier pour échanger et mettre en place ce groupe de campagne référendaire.

«Ce projet d’envergure aura des répercussions positives importantes sur les commerces de notre région dès sa mise en chantier et ce pour plusieurs mois. Sans oublier les impacts positifs sur notre communauté pour les années à venir en offrant à la population deux infrastructures de qualité permettant la pratique d’une multitude d’activités. Pour les citoyens, l’implication financière devrait se limiter à environ 2,2 millions, ce qui est évidemment un élément très important», a souligné le comité du oui.

Celui-ci a également créé la page Facebook : «Je vote oui pour le projet de Témiscouata sur le Lac». Le camp du oui invite aussi les personnes intéressées à s’impliquer pour cette option à communiquer avec le porte-parole du comité, le conseiller municipal Denis Blais ou avec le capitaine du oui, le maire Gaétan Ouellet.

Le référendum sur ce projet se déroulera par correspondance postale. Les citoyens de Témiscouata-sur-le-Lac sont appelés à se prononcer d’ici le 22 novembre, date limite fixée pour soumettre son vote. On peut effectuer la vérification que l’on est bien inscrit, ou y faire mettre son nom s’il y a lieu, au plus tard le 4 novembre. On peut effectuer cette vérification dans une section spéciale sur le site internet de la ville. Les citoyens recevront tous les documents affranchis au plus tard 10 jours avant la date retenue du 22 novembre. Le dépouillement des voix sera fait le dimanche 29 novembre.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article