Publicité

19 octobre 2020 - 06:03

Maxime Blanchette-Joncas réélu à la vice-présidence du Comité permanent des comptes publics

À l’occasion de la reprise des travaux des différents comités parlementaires au Parlement d’Ottawa, le député de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a été réélu par ses pairs à la vice-présidence de l’influent Comité permanent des comptes publics de la Chambre des communes.

Les travaux de ce comité des Communes prendront une importance considérable au cours des prochains mois, puisque son mandat fondamental est d’examiner en détail les dépenses et les programmes du gouvernement fédéral. 

«Nous avons résolu de convoquer la Vérificatrice générale du Canada dans les prochains jours afin de déterminer avec elle ce que seront les priorités de vérification de son bureau dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Des centaines de milliards de dollars sont en jeu, il nous faut aller au fond des choses», a lancé Maxime Blanchette-Joncas.

De la même manière, le député Blanchette-Joncas entend se servir de l’influence que lui confère sa fonction de vice-président pour axer les travaux du Comité sur l’examen des programmes de première ligne déployés par le gouvernement depuis mars dernier.

«J’ai parcouru la circonscription de long en large depuis six mois, j’ai parlé à presque tous les acteurs socio-économiques de la région et j’ai en main des dossiers qui méritent d’être étudiés en profondeur au Parlement. Les ratés de la PCU, de l’aide d’urgence aux entreprises, la subvention salariale et l’aide au loyer commercial sont autant de dossiers sur lesquels j’ai accumulé des données que je souhaite faire valoir à la Vérificatrice générale», a soutenu le député.

Le Comité permanent des comptes publics est la seule entité législative des Communes dont la présidence est assumée par un membre de l’Opposition. Le mandat fondamental du comité est de veiller à l’imputabilité financière du gouvernement, au respect du cycle budgétaire de l’appareil fédéral et d’assurer le suivi politique des rapports préparés par le Vérificateur général du Canada.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article