Publicité

13 octobre 2020 - 20:36 | Mis à jour : 14 octobre 2020 - 10:47

La Ville de Rivière-du-Loup fera l’acquisition des anciens locaux du Marché Richelieu

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Si tout se déroule comme prévu, la Ville de Rivière-du-Loup deviendra sous peu propriétaire de l’immeuble qui accueillait, il y a quelques mois à peine, le Marché Centre-Ville D'Amours & Fils (Marché Richelieu) de la rue de l’Hôtel-de-Ville. Les élus ont approuvé une promesse d’achat concernant l’acquisition de l’édifice, ce mardi 13 octobre en soirée. 

Selon une présentation effectuée par le conseiller Gérald Plourde, le bâtiment, situé au 59, rue de l'Hôtel-de-Ville, sera rénové et réaménagé afin d’y accueillir, éventuellement, la cour municipale, de même que le Service du greffe et des affaires juridiques. Actuellement, ceux-ci sont situés dans des locaux loués au-dessus des bureaux de Postes Canada.  

Le nouvel immeuble sera acheté grâce à un règlement d’emprunt s’élevant à 815 561 $ qui a été déposé et présenté mardi, mais dont l’approbation devra être officialisée lors d’une prochaine séance du conseil. Notons que cette somme comprend le paiement des honoraires professionnels en architecture et en ingénierie, ainsi que le cout d’achat de la bâtisse située tout juste à côté de l'hôtel de ville louperivois. 

«L’opportunité offerte par la fermeture du commerce et la vente de l’immeuble nous permettra de relocaliser le service et ainsi d’offrir à la population l’ensemble des services à proximité», a souligné Gérald Plourde. 

Le Service du greffe et des affaires juridiques, ainsi que la cour municipale, avaient été transférés au 75, rue de l’Hôtel-de-Ville, en 2015. Un important dégât d’eau avait alors forcé un réaménagement complet de l’hôtel de ville de Rivière-du-Loup. 

L’année suivante, la Ville avait signé un bail de cinq ans permettant la location des lieux jusqu’au 31 aout 2021. Une nouvelle entente devrait d'ailleurs être signée afin de permettre la réalisation des travaux. 

Soulignons enfin que les élus de Rivière-du-Loup ont analysé deux autres options pour son Service du greffe et des affaires juridiques : demeurer dans les locaux actuels et déménager au sein de l’édifice Rosaire-Gendron une fois la nouvelle caserne incendie construite.

Dans les deux cas, des rénovations importantes et couteuses étaient aussi à prévoir. Dans ce contexte, ils ont privilégié l’ancien Marché Centre-Ville pour les avantages qu’il offre (proximité, grand stationnement, etc.) 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article