Publicité

7 octobre 2020 - 06:00 | Mis à jour : 09:13

Faible taux de décrochage scolaire : le CSS du Fleuve-et-des-Lacs au 1er rang provincial

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Les élèves qui fréquentent les établissements d’enseignement du Centre de services scolaires du Fleuve-et-des-Lacs sont à l’école pour y rester. Les plus récentes données du ministère de l’Éducation situent le CSSFL au 1er rang en province pour le taux de décrochage observé auprès de la cohorte d’élèves qui a commencé son parcours au secondaire en 2012 et qui a été suivie jusqu’au terme de l’année scolaire 2018-2019.

Le Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs s’est ainsi positionné au sommet du palmarès provincial pour avoir le plus bas taux de sorties sans diplôme ni qualification (décrochage annuel) parmi les sortants en formation générale des jeunes, soit un taux de décrochage de 6,1 %. L’an dernier, au terme du même exercice, la CSSFL s’était classée au 2e rang au Québec. 

Cette donnée provient du rapport intitulé «Diplomation et qualification par commission scolaire au secondaire, édition 2020», réalisé chaque année par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES). Ce document précise également que le taux de sorties sans diplôme ni qualification est plus important chez les garçons (9,3 %) que chez les filles (3,3 %) dans les écoles du Témiscouata et des Basques. 

Cette observation correspond d’ailleurs à une tendance provinciale, puisque le taux de sorties sans diplôme ni qualification dans l’ensemble du Québec se situe à 13,6 %, pour un taux de sorties de 16,7 % chez les garçons et de 10,6 % chez les filles.

DIPLOMATION ET PERSÉVÉRANCE 

Par ailleurs, s’il se démarque sur le plan du décrochage scolaire, le Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs fait aussi excellente figure pour la réussite et la persévérance de ses élèves au secondaire.

Ces dernières années, le CSSFL s'est démarqué à ce niveau et il poursuit sur sa lancée en se classant à nouveau au 3e rang au Québec parmi les centres de services scolaires francophones avec un taux de diplomation et de qualification de 85,8 %.

Encore une fois, ce taux est celui obtenu par la cohorte d’élèves qui a entamé son parcours au secondaire en 2012 et qui l’a terminé au terme de l’année scolaire 2018-2019. Dans l’ensemble du Québec, pour la même période, le taux de diplomation et de qualification est de 81,7 %, précise le Centre de service. 

Si l’on considère l’ensemble des centres de services scolaires francophones et des commissions scolaires anglophones au Québec, soit 72 organisations, le CSSFL se situe au huitième rang des organisations les plus performantes, toujours selon les statistiques du MEES.

FIERTÉ 

Évidemment, ces résultats ont été accueillis avec beaucoup de fierté par la direction du Centre de services scolaires du Fleuve-et-des-Lacs. «Nous ne pouvons qu’être fiers de ces résultats qui confirment un travail intense et constant de la part de l’ensemble de notre personnel pour la réussite et la persévérance de nos élèves, surtout que cette performance s’est instaurée chez nous depuis maintenant plusieurs années», a partagé le directeur général, Bernard D’Amours, dans un communiqué de presse. 

Malgré tout, il ajoute que le CSSFL ne peut se reposer sur ses lauriers, surtout dans le contexte difficile de la pandémie «dans laquelle se retrouve actuellement la population de [son] territoire».

«Nous devons rester vigilants et poursuivre le travail comme si tout était encore à construire. Il s’agit d’un travail de persévérance, de constance et de cohérence pour l’ensemble des personnels de nos écoles et centres. On le constate d’ailleurs au niveau du taux de décrochage chez nos garçons, nous ne pouvons pas nous permettre de baisser les bras.»
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article