Publicité

19 septembre 2020 - 06:07

Bourses d’honneur pour de jeunes entrepreneurs audacieux

Le gouvernement du Québec attribuera 75 bourses d’honneur d’une valeur maximale de 25 000 $ chacune à de jeunes entrepreneurs âgés de 18 à 35 ans pour les aider à mener à bien le développement de leur entreprise.

L’appel de candidatures débutera le lundi 14 septembre. Les entrepreneurs intéressés auront jusqu’au mercredi 14 octobre pour soumettre leur dossier en ligne à partir du site Web du ministère de l’Économie et de l’Innovation.   

Les bourses d’honneur ont pour objectifs de compléter l’offre de financement traditionnel et de stimuler l’entrepreneuriat. Elles seront accordées à des entrepreneurs issus des 17 régions administratives du Québec.

L’évaluation des candidatures porte notamment sur l’originalité et le caractère novateur du projet, l’analyse de marché, le plan marketing, les aptitudes et les compétences du demandeur, l’apport (valeur ajoutée) de la bourse sur le développement du projet ainsi que la qualité générale du dossier. Les lauréats seront sélectionnés en janvier 2021 parmi les finalistes, qui auront été invités à présenter leur projet d’entreprise devant les membres de la table d’action en entrepreneuriat de leur région.

«Les jeunes, par leurs actions, produisent des effets directs et positifs sur la vitalité et la prospérité de toutes les régions du Québec. Les entrepreneurs, pour leur part, dynamisent et diversifient la structure économique, créent des emplois, innovent et engendrent de nouveaux secteurs d’activité. L’entrepreneuriat s’avère donc un catalyseur et un déterminant majeur pour l’essor social et économique du Québec. C’est d’ailleurs pour cette raison que le gouvernement s’engage à soutenir et à accompagner les entrepreneurs québécois. Le concours des bourses d’honneur permet à 75 participants de se démarquer et de bénéficier d’un accompagnement personnalisé, grâce auquel ils pourront poursuivre leur aventure entrepreneuriale», a mentionné  Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article