X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le gin #StJean de la Distillerie Fils du Roy double médaillé d’or à New York

durée 17 septembre 2020 | 06h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    La Distillerie Fils du Roy de Saint-Arsène a remporté de grands honneurs lors de la 11e Compétition internationale de spiritueux de New York (New York International Spirits Competition). Le gin #StJean a remporté une double médaille d’or, soit la plus haute distinction de ce concours, et la Distillerie Fils du Roy a aussi mis la main sur le titre de distillerie canadienne de l’année.

    «C’est un gin qui est en avant de son âge. Les saveurs florales n’ont pas une grosse popularité dans le monde. C’est un précurseur dans cette gamme de saveurs, les gens ne sont pas habitués et cela a surpris les juges C’est un bel honneur de se retrouver avec des gros noms de distillateurs qui opèrent parfois depuis une centaine d’années», indique Jonathan Roy de la Distillerie Fils du Roy de Saint-Arsène. Lors de cette même compétition, le Gros Gin produit par cette même distillerie a remporté une médaille d’argent. La Compétition internationale de spiritueux de New York a reçu plus de 1 200 inscriptions provenant d’une trentaine de pays dans plus de 60 catégories.

    «On a remporté le prix Distillerie canadienne de l’année parce que tous nos produits soumis au concours se démarquaient par leur qualité. L’engouement pour les microdistilleries au Canada est en plein essor, alors pour nous c’est une très bonne distinction», ajoute Jonathan Roy.

    La grande majorité des plantes servant à la composition du gin #StJean sont cultivées dans les jardins de la distillerie à Saint-Arsène. «Quand on utilise les aromates de notre jardin, c’est un peu le même phénomène qui se produit que d’acheter des petites fraises des champs chez un cultivateur local plutôt que des fraises importées des États-Unis. Le résultat n’est pas du tout le même», indique M. Roy. Cette culture de proximité permet aussi au distillateur de sélectionner lui-même les parties des plantes qui seront insérées dans la recette et d’ainsi mieux doser les gouts.

    Le gin #StJean utilise notamment les saveurs de la camomille, le thym, la mélisse, l’agastache, la lavande, la framboise, les baies d’églantier et de genièvre, ainsi que l’iris versicolore, emblème du Québec.

    Le gin #StJean, tout comme le Gros Gin et le Rocher Malin, sont tous entièrement faits au Québec, assure Jonathan Roy de la Distillerie Fils du Roy.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    19 avril 2024 | 16h54

    Jour de la Terre : un catalyseur pour sensibiliser à la protection de l’environnement

    Le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) invite la population et les organisations du Bas-Saint-Laurent à se joindre aux défis et activités lancés dans le cadre du Jour de la Terre 2024. C’est le thème du transport actif qui est au centre de la campagne nationale cette année, alors que régionalement, des activités de ...

    19 avril 2024 | 15h35

    Près de 9 M$ pour le développement régional du Bas-Saint-Laurent

    La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, accompagnée de la ministre de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire, Chantale Rouleau et de la ministre des Ressources naturelles et des Forêts a annoncé, ce 18 avril, l’octroi de près de 9 M$ dans le Fonds régions et ruralité à la suite de la conclusion de trois ententes ...

    19 avril 2024 | 7h15

    Dernier budget fédéral: un budget sans surprise pour Bernard Généreux

    Le député de Montmagny - L’Islet - Kamouraska - Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, a vivement critiqué le dernier budget fédéral de la ministre Chrystia Freeland, déposé le 16 avril dernier.   Face au déficit prévu de 40 milliards de dollars et aux nouvelles dépenses annoncées, M. Généreux ne s’est pas dit surpris, et du même souffle, a reproché ...