X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Aide financière de 390 000 $ pour un sentier de véhicules hors route à Rivière-du-Loup

durée 9 septembre 2020 | 06h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Québec a accordé le 8 septembre une somme d’environ 390 000$ à la Ville de Rivière-du-Loup afin de prolonger un sentier de véhicules hors route de la rue Beaubien jusqu’au boulevard Cartier, afin de permettre aux adeptes de motoneige et de VTT d’avoir accès aux différents services qui y sont offerts. Un projet qui datait du début des années 2000 et qui n’avait pas encore abouti.

    «C’est un vieux projet qui va permettre aux motoneigistes et aux quadistes de faire le plein d’essence, de profiter de l’hébergement et de la restauration dans ce secteur. C’est un plus pour notre industrie touristique. Ça fait 20 ans qu’on en parle», a expliqué le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif. Ce dernier a qualifié son annonce «d’excellente nouvelle» pour l’économie de Rivière-du-Loup. Le sentier Trans-Québec 85, qui se rend jusqu’au Nouveau-Brunswick, sera ainsi allongé de la route 291 jusqu’au boulevard Cartier, à Rivière-du-Loup.

    «En raison du développement urbain à Rivière-du-Loup, les adeptes des véhicules hors-route ont progressivement perdu leurs accès. C’est un problème qu’il a fallu régler […] Touristiquement, c’est très payant, on veut que les gens puissent aller sur la Côte-Nord, avoir des forfaits, revenir après avoir passé une journée de l’autre côté du fleuve», illustre la mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet. Le projet est évalué à un peu plus d’un demi-million de dollars, dont 390 000 $ qui sont financés par Québec et 125 000 $ proviennent de la Ville de Rivière-du-Loup. Le reste du financement a été fourni par différents partenaires.

    «Ce qui nous a aidé à débloquer, c’est qu’on s’est servi de l’ancien chemin de fer pour faire des échanges de terrains avec différents propriétaires. C’est beaucoup de monde avec qui trouver des ententes. Les clubs travaillent en partenariat pour avancer dans le même sens», explique Mme Vignet. L’accès au sentier, à partir des terrains de la Manne Rouge, sera ainsi sécurisé pour les prochaines années.

    Un nouvel outil qui permettra d’améliorer l’attractivité touristique de Rivière-du-Loup pour les amateurs de VTT et de motoneige qui pourront maintenant s’y arrêter afin de remplir leurs réservoirs d’essence ou encore y passer quelques nuitées, été comme hiver.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    22 février 2024 | 10h37

    Colloque de l’industrie touristique du Bas-Saint-Laurent

    Tourisme Bas-Saint-Laurent invite ses membres et ses partenaires à s’inscrire sans plus tarder au colloque annuel de l’industrie touristique qui se déroulera le mercredi 13 mars 2024 à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup, sous le thème « Les temps changent ». Lors du souper-soirée « Découvertes du Bas-Saint-Laurent », un hommage sera rendu à ...

    22 février 2024 | 10h18

    La loterie pastorale est de retour pour une 15e édition

    Les fabriques des paroisses de Saint-Jean-de-Dieu, Saint-Cyprien, Saint-Clément, Saint-Médard et Saint-Mathieu-de-Rioux se regroupent pour mettre sur pied la 15e édition de la loterie pastorale qui permettra de récolter 42 000 $ et de faire d’heureux gagnants. Les 1400 billets sont disponibles auprès des marguilliers ou des bénévoles désignés des ...

    22 février 2024 | 7h12

    300 000 $ pour relancer les transports collectifs et adaptés de la région

    La députée de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Amélie Dionne, annonce au nom de la vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, une aide ponctuelle de 297 652 $ pour les trois MRC de sa circonscription, afin de contrer la baisse des revenus causée notamment par une perte d’achalandage. Ainsi, la ...