Publicité

2 septembre 2020 - 16:14

Une première convention collective CSN pour les opérateurs d’usine et les chauffeurs de bétonnières de Béton provincial

C’est le 30 août dernier que les opérateurs d’usines et les chauffeurs de bétonnières de Lac-au-Saumon, Rimouski et Rivière- du-Loup ont voté en faveur de l’entente de principe intervenue la semaine précédente entre l’employeur et le syndicat CSN.

Ces travailleurs, qui ont joint dernièrement les rangs de la FIM-CSN, au sein du Syndicat régional du Béton du Bas-Saint-Laurent, ont pu bonifier certains éléments normatifs de leur convention collective, en particulier en ce qui a trait à la participation syndicale dans de saines relations de travail et ont confirmé des pratiques qui permettent un meilleur partage du temps de travail en période de faible activité.

Au niveau monétaire, les travailleurs auront réussi, avec cette convention collective, à faire disparaître l’écart salarial constaté avec les autres unités du groupe Béton Provincial dans l’Est-du-Québec. Les augmentations se chiffrent à 16,8% pour un contrat de travail se terminant en 2026 assorti d’une clause de protection des salaires pour les trois dernières années du contrat. Les travailleurs ont aussi vu la contribution de l’employeur à un véhicule d’épargne collective augmenté de 50%.

Le syndicat est affilié au Conseil central du Bas-Saint-Laurent -CSN qui regroupe plus de 8 500 membres des secteurs public et privé, répartis au sein de 96 syndicats. Il est aussi affilié à la Fédération de l’industrie manufacturière (FIM- CSN) qui rassemble plus de 25 000 travailleuses et travailleurs réunis au sein de quelque 320 syndicats et provenant de toutes les régions du Québec.

Publicité


Publicité

Commentez cet article