Publicité

6 août 2020 - 06:31

Les passagers au rendez-vous sur la Traverse Rivière-du-Loup / Saint-Siméon

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Malgré le contexte difficile causée par la COVID-19, le capitaine et directeur général de la Traverse Rivière-du-Loup / Saint-Siméon, Marco Ouellet, affirme être «très satisfait» de la saison jusqu’à maintenant. L’achalandage actuel dépasse les prévisions effectuées au début de la crise.

Une diminution de la fréquentation de la Traverse Rivière-du-Loup / Saint-Siméon a été observée par rapport aux années passées en raison de la crise sanitaire, mais les passagers sont tout de même au rendez-vous. «Présentement, nous avons une capacité d’environ 80 véhicules. Les gens sont autorisés à rester dans leur véhicule […] Le port du masque obligatoire imposé par le gouvernement du Québec a facilité les choses sur le navire», explique M. Ouellet. Environ 240 personnes peuvent prendre place présentement sur le traversier. Une partie de l’équipage est toutefois manquante puisque le restaurant est demeuré fermé.

«Les passagers sont très coopératifs en ce qui concerne les mesures d’atténuations pour la COVID-19, dont, entre autres, le port du masque », ajoute M. Ouellet.

Les traversées offertes de Rivière-du-Loup à 8 h, midi et 16 h et de Saint-Siméon à 9 h 30, 14 h et 17 h 30, suffisent à la demande. Les plus achalandées sont celles de la mi-journée, soit de midi au départ de Rivière-du-Loup et 14 h de Saint-Siméon.

Bien que le restaurant soit fermé, un comptoir-lunch est disponible. Les toilettes, le grand salon de même que les ponts extérieurs demeurent ouverts. Pour avoir de meilleures chances d’obtenir une place à bord, il est conseillé d’arriver au moins 90 minutes à l’avance. La règle du premier arrivé, premier servi s’applique pour tous. Cette année, les véhicules récréatifs sont limités à deux bonbonnes de propane de 30 livres ou un réservoir n’excédant pas 65 litres

Publicité


Publicité

Commentez cet article