Publicité

5 août 2020 - 06:59

Projet de développement domiciliaire à Saint-François-Xavier-de-Viger

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 2

Le conseil municipal de Saint-François-Xavier-de-Viger a adopté au début du mois de juillet une modification de zonage permettant de créer une nouvelle zone agroforestière sur son territoire. Cette procédure ouvre maintenant la porte à l’implantation d’un développement domiciliaire en bordure de la route 291. La deuxième phase de ce projet comprend un secteur destiné à la construction de mini-maisons.

Le promoteur, Martin Lagacé, explique que son père avait été approché il y a quelques années pour faire du développement domiciliaire sur son lot à bois à Saint-François-Xavier-de-Viger. Le projet n’avait toutefois pas connu de suite. Maintenant propriétaire, M. Lagacé précise qu’une proportion de 27 % de ce terrain sera utilisée pour la construction de nouvelles maisons dans la municipalité. La première phase de ce projet comprend neuf emplacements adjacents à la route 291, près du rang 6. Il se dit d’ailleurs ouvert une éventuelle collaboration avec des entreprises de construction domiciliaire afin de permettre au Domaine des Vigerois de voir le jour. «C’est une opportunité pour les jeunes familles ou les retraités qui veulent s’installer en campagne», ajoute-t-il. Ces terrains sont situés dans un secteur boisé et sans services. Le projet global comprend plus d’une trentaine de terrains. Ils permettent un accès rapide à des pistes de véhicules tout-terrain ou de motoneige, en hiver.

Le maire de Saint-François-Xavier-de-Viger, Yvon Caron, se dit enthousiaste de voir ce projet de développement domiciliaire évoluer positivement, malgré les embuches causées par la COVID-19. «Je pense que cette initiative va permettre d’attirer de nouveaux citoyens à Saint-François-Xavier-de-Viger. Ces terrains sont moins dispendieux qu’en ville et pour l’achat d’une première maison, ça permet de faire une transition. Premier Tech a annoncé qu’elle créerait de nouveaux emplois, ça va prendre de la place pour loger tout le monde (…) De plus en plus, la population de Saint-François-Xavier-de-Viger se renouvèle, il y a des jeunes qui se sont ajoutés au conseil. On s’aperçoit que la population commence à augmenter. Si on attire plus de jeunes, on va assurer la pérennité de notre école, qui est jumelée avec celle de Saint-Épiphane», précise M. Caron.

Les terrains présentement disponibles au Domaine des Vigerois ont une superficie variant entre 3 000 et 5 000 mètres carrés en nature, près du 6e rang de Saint-François-Xavier-de-Viger. D’autres éléments du projet restent à être fignolés, notamment concernant l’harmonisation des résidences unifamiliales et des mini-maisons, mais le changement de zonage approuvé par le conseil municipal et par la MRC de Rivière-du-Loup est un premier pas dans cette direction. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Très bien votre article ... intéressant pour les futurs propriétaires de minis-maisons
    Un projet de minis- maisons...un maire réalise qu'il y a une clientèle pour ces projets ...de futurs citoyens qui vont payer des taxes municipales ... Et qui vont dépenser chez des entreprises locales ...merci 👍

    Jean Hugues Larose - 2020-08-08 22:33
  • Bravo pour l'initiative, un beau projet avec du potentiel pour les entreprises de la région pour soutenir ce projet , bon succès !!!

    Patric gauvin - 2020-08-05 21:40