Publicité

4 août 2020 - 09:48

L’ex-maire de Cabano Jacques Asselin est décédé à l’âge de 80 ans

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 4

Jacques Asselin a connu une belle carrière dans le monde de l’éducation. La vie politique l’intéressait également grandement, il fut d’ailleurs maire de la Ville de Cabano de 1997 à 2010. Le 31 juillet 2020, M. Asselin est décédé à l’âge de 80 ans et 10 mois.

Il demeurait toujours dans le quartier Cabano de la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac. C’est d’ailleurs l’homme politique qui était au poste de maire de Cabano en 2010 après que les citoyens eussent approuvé le regroupement avec Notre-Dame-du-Lac pour former une nouvelle ville centre au Témiscouata.

Sur la page Facebook «Cabano, ville inoubliable», Ghislain Nadeau lui a rendu hommage en publiant ce texte : «Un enseignant très impliqué auprès des jeunes dans les années 60 au Collège du Sacré-Coeur, un enseignant apprécié et un syndicaliste convaincu à l'école secondaire de Cabano, un directeur-général à la fine pointe de ses dossiers à la Commission scolaire, un maire visionnaire du potentiel de développement de sa ville, telles furent sommairement les implications de Jacques Asselin dans sa communauté d'adoption.»

M. Asselin fut également passablement impliqué en politique provinciale, on pouvait notamment l’apercevoir dans les assemblées publiques des ex-députés libéraux Claude Béchard et Jean D’Amour.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Aujourd'hui le 6 août sera le dernier salut de monsieur Asselin. Homme très impliqué dans le monde municipale de 1997 à l'an 2010. Il fût avec ses paires de la table de la Mrc à l'avant plan pour les dossiers tel que la route 185, la création du projet parc nationale, le projet Témiscouata 1 éolien avec Boralex, De la venue de Gilles Garon en politique municipale, avec la phrase'' gérant d'estrade vient sur la glace pour faire le changement''. Jacques fût préfet suppléant tout le temps qu'il fût là, à supporter Serge Fortin préfet. De plus Jacques siègera sur différent comité pour l'avancement du Témiscouata. Oui un régionalisme qui avait à coeur sa population comme le prouve la fusion avec sa ville voisine. Bon repos Monsieur Asselin.

    Marin Lebel - 2020-08-06 08:44
  • Un bon professeur.

    Jean-Luc Beaulieu - 2020-08-04 21:16
  • Jacques à été mon prof à l'école secondaire de cabanon.
    Il était un très bon enseignant.
    Mes sympathies à la famille.

    Jean-marie lebel - 2020-08-04 17:26
  • Jacques Asselin est non seulement un grand ami à moi il est un homme formidable- une perle!

    nansen cheng - 2020-08-04 12:58