X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le plus gros arbre de Témiscouata-sur-le-Lac abattu

Chargement du vidéo
durée 1 juin 2020 | 14h03
  • François Drouin
    Par François Drouin

    journaliste

    Voir la galerie de photos

    Un peuplier deltoïde presque centenaire de la rue Commerciale Sud, il a été planté en 1922 par Omer Bergeron, a été abattu la semaine dernière à Témiscouata-sur-le-Lac. Ce géant dont le diamètre atteignait 2,44 mètres (8 pieds) a été mis à terre en raison du danger qu'il représentait.

    Une expertise a été réalisée conjointement entre les propriétaires de l'immeuble à logements et de la municipalité qui a démontré la dangerosité de l'arbre. «Il perdait quotidiennement des branches et comme il est situé en bordure de la rue, de la plage et du camping, les risques étaient trop importants», souligne Marie-Lyne Michaud , copropriétaire de l'immeuble.

    Pas moins de quatre jours de coupe ont été nécessaires, soit lundi, mardi, vendredi et samedi. À elles seules, explique Mme Michaud, les trois principales branches pèsent près de 10 000 kilos (22 000 livres). On s’en doute, une grue a été utilisée pour l’abattage et la rue a été fermée à la circulation.

    Selon Mme Michaud, l'abre était non seulement le plus gros arbre de Témiscouata-sur-le-Lac et même du Témiscouata, mais sans doute l'un des plus gros du Québec.

    Quant à la souche, longue de 4,9 mètres (16 pieds) et d’un diamètre de 2,44 mètres (8 pieds), Marie-Lyne Michaud souhaite lui procurer une deuxième vie. «Que ce soit un artiste, un artisan du bois, pour un projet artistique cette immense pièce de bois à beaucoup à offrir.

    Toute personne intéressée peut communiquer avec Mme Michaud par courriel à l’adresse suivante : [email protected]

    commentairesCommentaires

    3

    • BV
      Bianka Viel
      temps Il y a 2 ans
      Même si cet arbre était magnifique, je comprend pour ce cas précis. Toutefois, plusieurs arbres matures ont été coupé sans raison dans la Ville durant la dernière décennie. C'est loin d'embellir la Ville et c'est triste puisque ces arbres étaient sains et sans risque. La réglementation doit être plus sévère à ce sujet comme dans plusieurs villes du Québec où les arbres matures sont protégés et où de bonnes raisons doivent être évoquées pour les couper!
    • LKL
      Louis Kawi lapointe
      temps Il y a 2 ans
      Pas fort le bûcheur, aucun équipement de sécurité et Témiscouata sur le lac à cautionner cela!
    • MFH
      Maude Flamand-Hubert
      temps Il y a 2 ans
      Bonjour. Que sera-t-il fait du bois de l'arbre?
      Merci!
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    28 janvier 2023 | 6h00

    Place aux joues rouges, la programmation Boule de neige débarque à Rivière-du-Loup

    L’hiver 2023 marque le retour de la programmation Boule de neige, du 27 janvier au 18 mars. Place aux joues rouges et aux sourires, Rivière-du-Loup invite les citoyens à croquer l’hiver à pleines dents et profiter de ses multiples occasions de jouer dehors. Les festivités s’ouvrent dès ce vendredi avec la toujours fort populaire marche aux ...

    27 janvier 2023 | 13h33

    Avenir incertain pour les ponts de glace de la région

    Même si certains se réjouissent de la température clémente jusqu’à présent, certains seront déçus. Les conditions hivernales douces risquent de faire en sorte que les ponts de glace de la région ne puissent ouvrir. Les prochaines semaines seront décisives quant à l’avenir des ponts de glace de Saint-Juste-du-Lac/Témiscouata-sur-le-Lac et ...

    27 janvier 2023 | 13h01

    Éric Duhaime considère Rivière-du-Loup comme un terreau fertile pour le PCQ

    Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, s’est arrêté à Rivière-du-Loup le 25 janvier dans le cadre d’une tournée de toutes les circonscriptions de la province amorcée à la suite des élections provinciales. Son défi principal sera de maintenir l’intérêt pour son parti pendant quatre ans. Il croit que la région est sensible aux ...