Publicité

26 mai 2020 - 11:19 | Mis à jour : 13:16

Fermeture complète du Parc naturel et historique de l’Île-aux-Basques au public pour 2020

La Société Provancher annonce la fermeture complète du Parc naturel et historique de l’Île-aux-Basques au public pour 2020.

Tous ceux qui ont des réservations pour cette année seront personnellement avisés de la situation et des modalités entreprises par la Société ou à entreprendre par eux-mêmes pour obtenir le remboursement intégral des frais si la politique d’Airbnb s’étend progressivement jusqu’à la fin de la saison.

Déjà en avril, Transport Canada avait émis une directive interdisant les activités touristiques maritimes jusqu’au 30 juin, ce qui affectait considérablement les revenus de la Société et de l’entreprise du capitaine Jean-Pierre Rioux pour le transport des clients et les visites guidées. Par ailleurs, les directives de la Santé publique quant aux modalités sanitaires pour l’ouverture des établissements d’hébergement touristique demeurent inconnues pour l’instant. 

Mais la forte probabilité qu’au moment de leur éventuelle publication, celles-ci s’accompagnent de limitations du nombre de passagers sur le bateau et de personnes dans les chalets et de mesures sanitaires à prendre dans les chalets entre le départ et l’arrivée des groupes nécessitant une augmentation du nombre de transports à l’Île, complexifient d’autant son ouverture. Et ce sans compter qu’on pourrait devoir limiter les usagers en fonction des cellules plus ou moins familiales.

Néanmoins, la Société travaille très fort avec ses partenaires pour utiliser cette accalmie forcée pour mettre un effort accru dans la rénovation écologique des chalets (éclairage et frigos au solaire, optimisation du système de récupération des eaux de pluie et installation de toilettes au compost, donc sans eau) ce qui permettrait de réduire considérablement notre utilisation du propane et de mettre aux oubliettes la construction de puits, les douches et les toilettes sèches que l’on devait vidanger deux fois par an.

D’autres travaux sont aussi envisagés notamment au plan d’une nouvelle signalisation et de la réfection de certains sentiers, mais, pour ce faire, des réponses à certaines demandes de subvention sont attendues. La Société Provancher compte aussi 
sur la poursuite active de la campagne de donation amorcée à l’automne 2018.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article