Publicité

30 avril 2020 - 06:33

Co-éco réorganise les écocentres pour permettre leur ouverture 

Les écocentres des MRC de Rivière-du-Loup et de Kamouraska ouvriront respectivement les 4 et 16 mai 2020.  Pour assurer la sécurité des utilisateurs et des employés en temps de pandémie, plusieurs modifications visant à assurer le bon fonctionnement des écocentres ont dû être apportées par l’équipe de Co-éco. 

Pour avoir accès au site, certaines exigences devront être respectées par les utilisateurs, comme de ne pas avoir des symptômes associés à la COVID-19 ou d’avoir en sa possession les équipements nécessaires - pelle, balai ou autres – pour effectuer ses déchargements sans l’aide d’un préposé. 

L’équipe Co-éco demande aussi d’utiliser autant que possible des cartes de paiement sans contact (PayPass) lors des transactions, sauf dans le cas des écocentres de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup et de Saint-Alexandre-de-Kamouraska (samedi) où il faudra prévoir l’utilisation d’argent comptant. Des procédures strictes d’échange de l’argent et de la monnaie devront cependant être respectées.

«Nous savons qu’il est possible que la relance des activités des écocentres provoque une forte fréquentation de nos services les premières semaines. Si on ajoute à ça la nécessité d’imposer des mesures de distanciation à la clientèle, il est possible qu’il y ait un temps d’attente plus important à certains moments. Nous avons confiance que nous pourrons compter sur la collaboration des citoyens pour que les choses se fassent avec cordialité et respect», a expliqué Solange Morneau, directrice générale par intérim de Co-éco.

Il a aussi fallu s’assurer que les employés utilisent les équipements nécessaires pour se protéger. Par exemple, le port de gants, de lunettes de sécurité ainsi que de masques de protection sera obligatoire, et un système de distribution d'eau a été mis en place pour permettre aux employés de se laver les mains régulièrement. 

«La CNESST a publié des mesures de prévention à mettre en place pour protéger la santé des travailleurs dans plusieurs secteurs comme la construction ou la gestion de matières résiduelles. Il a fallu rapidement repenser l’organisation du travail pour faire en sorte que nos employés puissent respecter ces mesures. Aussi longtemps que la pandémie l’imposera, on fera tout ce qui est possible pour protéger notre monde», a précisé Francis Foy, responsable des écocentres. 

Les citoyens de la MRC de Kamouraska, tout comme ceux de la MRC de Rivière-du-Loup, sont invités à fréquenter la page Facebook et le site de Co-éco pour connaître l’ensemble des consignes mises en place.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article