Publicité

29 avril 2020 - 07:30

Couverture cellulaire : des délais supplémentaires à Saint-Mathieu-de-Rioux

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

La construction de la tour de télécommunications au sommet du mont Saint-Mathieu, à Saint-Mathieu-de-Rioux est bel et bien complétée. La Municipalité doit maintenant composer avec de nouveaux délais avant sa mise en service, prévue à la fin du mois de mai, puisque la pandémie de la COVID-19 occasionne inévitablement des retards.

«La téléphonie cellulaire à Saint-Mathieu-de-Rioux, ça fait longtemps qu’on en parle, c’est devenu un besoin essentiel en 2020. C’est quelque chose qu’on aurait dû avoir il y a 20 ans passés. La tour est bien en place, je la vois de chez moi et je la surveille pour ne pas qu’elle se sauve», plaisante le maire de Saint-Mathieu-de-Rioux, Roger Martin.

Le dossier de la téléphonie cellulaire était tombé entre deux chaises au cours des dernières années, puis relancé l’automne dernier par le conseil municipal, avec la collaboration de Telus. La construction de l’infrastructure, au sommet du Mont Saint-Mathieu, a été complétée à la fin du mois mars. Normalement, la compagnie Telus aurait dû procéder à divers tests et amener la fibre optique afin de mettre en service la tour de télécommunications. La pandémie de la COVID-19 freine toutefois ces opérations et occasionne de nouveaux délais, empêchant encore une fois les résidents d’avoir accès à un meilleur réseau cellulaire.

Selon les informations transmises au maire, la mise en service de la tour devait se faire à la fin du mois de mai. «On nous dit qu’il y aura des retards mais que ce projet est une priorité dès que le confinement sera terminé. Je suis en contact régulièrement avec Telus à ce sujet», assure M. Martin. Ce dernier ajoute qu’il serait souhaitable que la tour de télécommunications puisse être mise en service à temps pour la période touristique.

La crise causée par la COVID-19 a amené plusieurs résidents de Saint-Mathieu-de-Rioux à se tourner vers le télétravail. Internet haute vitesse n’y est pas disponible, une situation que le maire Roger Martin veut régler au cours des prochains mois. «Le télétravail et avoir accès à Internet haute vitesse, ce n’est plus un luxe. Plusieurs entrepreneurs sont confinés et le service ne fonctionne pas comme ils le voudraient. Il y a des failles par rapport à ça», ajoute le maire de Saint-Mathieu-de-Rioux.

La faiblesse du réseau cellulaire et l’absence d’Internet haute vitesse rebutent certains entrepreneurs ou citoyens qui auraient autrement été intéressés à s’installer à Saint-Mathieu-de-Rioux. «Quand on est approché par des petits ou moyens entrepreneurs, ils nous demandent si on a accès à la téléphonie cellulaire. Bientôt, on pourra dire oui. Ensuite, la deuxième question porte sur Internet haute vitesse et on est obligé de dire non. Ça les incite à aller voir ailleurs, pas loin de nous, seulement à Rimouski, Rivière-du-Loup ou Trois-Pistoles. Il s’agit d’un service essentiel», complète le maire.

Pour le moment, il est impossible de fixer un échéancier quant à la mise en service de la nouvelle tour de télécommunications à Saint-Mathieu-de-Rioux. Les élus ont encore du pain sur la planche et devront à nouveau se faire entendre pour avoir accès à un service d’Internet haute vitesse.

Publicité


Publicité

Commentez cet article