Publicité

15 avril 2020 - 06:55

PME : une aide précieuse mais qui ne sera pas suffisante

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Le gouvernement du Québec a accordé plus de 5,7 millions de dollars supplémentaires pour aider les PME du Bas-Saint-Laurent à traverser la crise du coronavirus. «Les besoins sont immenses, il y aura plus de demandes que l’on a d’argent», a mentionné Marie-Josée Huot, directrice générale du Centre local de développement (CLD) de la région de Rivière-du-Loup.

«En seulement trois jours, nous avons reçu 40 demandes», a indiqué Mme Huot. Le programme québécois a été mis en place pour soutenir les PME qui ont besoin de liquidités d’un montant inférieur à 50 000 $ pour leur fonds de roulement. Les MRC de la région du Bas-Saint-Laurent disposent donc d’un montant global de 5 715 179 $. «C’est positif, un outil facile à utiliser», a-t-elle ajouté.

Les entreprises de tous les secteurs d’activité, y compris les coopératives, les organismes sans but lucratif et les entreprises d’économie sociale réalisant des activités commerciales, pourront ainsi obtenir un prêt ou une garantie de prêt d’un montant maximal de 50 000 $. Marie-Josée Huot a également indiqué que l’argent ne pourra pas être versé aux entreprises avant deux ou trois semaines.

«Avec les entreprises qui nous ont sollicité, on fait le tour des programmes pour leur permettre de rester à flot. On commence par regarder où elles peuvent aller chercher des économies», a précisé la directrice générale. Elle a apporté une précision importante à l’effet que les programmes sont là pour aider les entreprises qui étaient rentables avant la crise. «Il faut qu’elles démontrent qu’elles étaient en bonne santé financière et qu’elles ont besoin de liquidité en lien avec la COVID-19», a-t-elle ajouté.

Cette initiative s’ajoute au Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE), lancé par le gouvernement du Québec le 19 mars dernier et qui s’adresse aux entreprises ayant besoin de liquidités d’un montant supérieur à 50 000 $ pour leur fonds de roulement. Le gouvernement du Québec a également annoncé une prolongation des Fonds locaux d’investissement (FLI) de deux ans, soit jusqu’au 31 décembre 2022.

AU FÉDÉRAL

Les mesures provinciales agissent en complémentarité avec celles mises en place par le gouvernement fédéral, soit le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes et la Subvention salariale d’urgence du Canada. Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau a d’ailleurs rappelé que les demandes de prêts garantis sans intérêt de 40 000 $ dédiés aux petites entreprises et aux organismes à but non lucratif sont disponibles depuis le jeudi 9 avril auprès des institutions financières. Jusqu’à 10 000 $ de ce prêt sera à oublier s’il est remboursé avant le 31 décembre 2022.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article