Publicité

9 avril 2020 - 06:55 | Mis à jour : 09:39

jebenevole.ca : la réponse fut bonne et immédiate

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

La solidarité des Québécois en temps de crise s’est à nouveau manifestée. Les centres d’action bénévole de la région ont d’ailleurs pleinement bénéficié de la création du portail Internet jebenevole.ca. La réponse fut bonne et immédiate.

«Avec cette plateforme, nous avons reçu une trentaine d’offres de bénévolat pour tout le secteur du Témiscouata. De plus, une dizaine de personnes nous ont contacté directement. La réaction fut rapide après l’appel du gouvernement du Québec», a expliqué Annie Desrosiers, animatrice communautaire du Centre d’action bénévole région Témis.

Le service de popote roulante, soit la livraison à domicile d’un repas chaud et nutritif aux ainés vulnérables, est considéré comme essentiel. Il est dispensé la plupart du temps par des personnes ayant 70 ans et plus. «Elles sont restées à la maison et nous avons dû fermer plusieurs services de popote roulante temporairement», a indiqué Mme Desrosiers.

Avec la création du portail Internet jebenevole.ca et l’élan de générosité qui a suivi, le Centre d’action bénévole région Témis a pu reprendre la livraison de repas auprès d’ainés. «Nous avons établi une liste temporaire de bénévoles d’urgence qui couvrent toutes les municipalités de notre territoire», a noté l’animatrice communautaire.

Outre le service de popote roulante, le Centre d’action bénévole région Témis a également permis à certaines personnes de recevoir leur épicerie à la maison. Les marchés d’alimentation livrent habituellement deux journées spécifiques par semaine dans les différentes municipalités. «En dehors de ces journées, des gens avaient besoin de leur commande d’épicerie, c’est là que nos bénévoles entrent en action», a expliqué Annie Desrosiers.

CAB DES SEIGNEURIES

Au Centre d’action bénévole (CAB) des Seigneuries pour la MRC de Rivière-du-Loup, la plateforme jebenevole.ca s’est également avérée très utile. «Ce fut très bon, nous avons reçu 70 propositions de personnes dans les heures qui ont suivi l’annonce du premier ministre François Legault», a souligné Justin Labrie, directeur du secteur bénévolat.

«On n’était pas prêt pour mettre ça en place, ça demande une structure. C’est même un peu frustrant pour les gens que nous n’avons pas appelé au début», a précisé M. Labrie. En lien avec la crise COVID-19, une cellule communautaire a été créée. L’isolement et le besoin de se nourrir en sont les priorités.

Le premier service mis en opération fut le téléphone amical aux ainés. «Pour briser l’isolement et agrémenter le quotidien des ainés», a noté l’intervenant. Cette action est mise en place progressivement grâce à la participation de bénévoles recrutés par la plateforme provinciale et de bénévoles déjà actifs au CAB. «Une dizaine de personnes ont commencé et un autre groupe de 20 bénévoles entreront en action cette semaine», a-t-il précisé.

Un service de dépannage informatique est aussi créé alors que des bénévoles peuvent à distance offrir un support à des ainés pour les aider à utiliser leur tablette ou ordinateur pour effectuer notamment des commandes d’épicerie ou obtenir du soutien à distance. Il y a aussi des personnes qui font des courses pour des ainés. De plus, la Ville de Rivière-du-Loup lancera à compter de mercredi un service de jumelage pour mettre des bénévoles en contact avec des personnes vulnérables, du bénévolat accessible sur jebenevole.ca.

CAB DES BASQUES

Le Centre d’action bénévole des Basques a également modifié ses interventions à la suite de la pandémie COVID-19. Même avant la mise en place de la plateforme jebenevole.ca, l’organisme avait sollicité la population, un appel auquel une cinquantaine de nouveaux bénévoles ont dit oui. Ils font diverses commissions pour des ainés et les appellent pour voir si tout va bien. «Les visites amicales d’avant la crise sont remplacées par des appels téléphoniques», a confirmé Suzanne Jean, directrice générale.

L’organisme comptait sur 21 bénévoles pour faire de l’accompagnement transport à Rivière-du-Loup ou à Rimouski et 6 pour des visites amicales aux ainés. «Ce sont pour la presque totalité des bénévoles de 70 ans et plus, deux seulement sont encore actifs pour le transport médical. Ils y consacrent beaucoup de temps. Les demandes sont moins grandes, on est capable de répondre. On ne refuse pas, on essaie de trouver un plan B au besoin», a souligné Mme Jean.

«Les gens sont très contents des services que leur rendent les nouveaux bénévoles. Pour nous, ça fait beaucoup de coordination», a conclu Suzanne Jean.

JEBENEVOLE.CA

Le 26 mars dernier, le gouvernement du Québec enjoignait les Québécois à venir prêter mainforte aux organismes communautaires de leur région. Il a donc établi un partenariat avec la Fédération des centres d’action bénévole du Québec (FCABQ). Le but est de centraliser les offres de bénévolat au même endroit. Toutes les offres de bénévolat et les besoins des organismes communautaires sont dorénavant regroupés sur une plateforme unique, accessible au jebenevole.ca. Le site est exclusivement consacré aux besoins liés à la situation de la COVID-19. Les offres sont regroupées par région et par ville. Il suffit d’inscrire le nom de votre localité ou encore d’avoir recours au menu déroulant pour sélectionner la région puis la municipalité. La plateforme Web présente les besoins des organismes ainsi que les profils et les compétences des candidats recherchés.

Publicité


Publicité

Commentez cet article