Publicité
30 janvier 2020 - 15:35

Sauvons l’Héritage : vers une manifestation le 1er février

Toutes les réactions 1

C’est avec étonnement et inquiétude que le comité Sauvons l’Héritage a appris le mercredi 29 janvier le possible report de la décision gouvernementale au sujet de l’avenir du traversier l’Héritage 1.

Alors que le député Denis Tardif rapportait récemment qu’une décision était attendue d’ici le 31 janvier 2020 dans le dossier, le comité croit que le gouvernement du Québec semble déterminer un nouvel horizon pour un éventuel règlement.

Rappelons que ce dernier avait, cet automne, fait volteface au sujet du financement des travaux nécessaires à la remise en service de l’Héritage 1 en 2020. Alors que tous les signaux semblaient alors positifs, le gouvernement du Québec a choisi de faire marche arrière promptement et sur des bases fort questionnables.

Celui-ci « a basé sa décision sur de faux prétextes à l’automne dernier. Tous les éléments rapportés par la STQ au sujet de l’état de l’Héritage 1 ont été depuis démentis. Que faudra-t-il au gouvernement pour qu’il traite le dossier avec sérieux » de questionner Guillaume Legault, porte-parole du comité sauvons l’Héritage.

Le comité rappelle que les délais sont très serrés pour assurer une sortie du navire en 2020. Les travaux à effectuer en cale sèche nécessitent une réponse affirmative rapide et des garanties fermes du gouvernement du Québec. Après le 1er février, rien n’est plus assuré quant à l’avenir d’une traverse entre Trois-Pistoles et Les Escoumins en 2020.

«Le gouvernement sait très bien dans quelle situation il plonge nos communautés et la décision de reporter le dossier en février est aussi irresponsable qu’inquiétante » d’affirmer M. Legault. « Les travailleurs et travailleuses à l’emploi de la CNB, les commerçants, dont particulièrement ceux de la filière touristique et la population ont le droit de savoir de quoi sera faite leur année 2020. Nous nous inquiétons vivement de l’improvisation et de l’errance du gouvernement dans le dossier», rajoute le porte-parole du comité citoyen.

Une marche est organisée ce samedi à 13 h à Trois-Pistoles. Le départ de cette marche est prévu à l’église de Trois-Pistoles. Le comité citoyen déploie des efforts de mobilisation afin de s’assurer de rallier l’ensemble de la population derrière la cause de l’Héritage. Sans réponse le 31 janvier prochain, il deviendra plus urgent que jamais de nous organiser pour assurer l’avenir de nos communautés.

«Nous n’accepterons pas d’être laissés à l’abandon une seconde fois par le ministre Bonnardel et le gouvernement de la CAQ. Nous poursuivrons la mobilisation pour l’avenir de nos communautés et serons au rendez-vous là où nos gouvernements manqueront à l’appel», souligne M. Legault.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • L'attitude du gouvernement face à la traverse nous renseigne fort sur le poids politique de notre députe. À retenir...

    Jacques Audet - 2020-01-31 11:31