Publicité
3 janvier 2020 - 14:56

Année exceptionnelle pour la traverse Rivière-du-Loup/Saint-Siméon

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Ces dernières années, les bilans de saison de la traverse Rivière-du-Loup/Saint-Siméon et du NM Trans-St-Laurent sont plus que positifs. Définitivement, la saison 2019 n’est pas étrangère à cette tendance, alors que de nouveaux sommets ont été atteints ces derniers mois.

Plus que jamais, le NM Trans-Saint-Laurent se positionne comme étant incontournable à la région. Au cours de la dernière année, 150 858 passagers ont transité d'une rive à l'autre en utilisant le service, soit une hausse de 7 543 personnes (5.2 %). 

«Le NM Trans Saint-Laurent a accueilli 72 000 véhicules cette année. C’est vraiment incroyable, confie le directeur général, Serge-Martin Denis. Ça va être difficile de battre ça, mais ça fait trois ans que j’ai ce discours et on y arrive toujours.» 

Selon lui, la traverse récolte le fruit d’efforts continus effectués afin d’offrir la meilleure expérience possible aux visiteurs. Évidemment, les interruptions répétées de services vécus par les autres traversiers dans l’Est-du-Québec ont aussi certainement eu un impact, bien qu’il soit difficile à évaluer.

«L’achalandage est en hausse depuis quelques années déjà, bien avant que le traverse de Matane éprouve des difficultés […] Il faut dire que nous avons aussi instauré différentes activités d'animation à bord, des croisières, en plus d'une importante stratégie de marketing, tout cela doit être considéré dans les résultats constamment à la hausse que nous connaissons», souligne M. Denis. 

«Les gens embarquent ici avec la petite famille, on leur offre une paire de jumelles et ils ont accès à un(e) technicien(ne) en biologie marine pour agrémenter la traversée. On fait découvrir le parc marin et c’est certain que c’est apprécié et que ça se parle. Certaines personnes viennent même juste pour ça», ajoute-t-il en exemple. 

PEU D’ANNULATIONS

La météo a également été dans l’équipe du NM Trans Saint-Laurent cette saison. Non seulement les mois d’été ont été très bons, seulement quelques traversées ont dû être annulées au printemps et à l’hiver. 

«Il y a quelques années à peine, seulement quelques traversées étaient effectuées en décembre. En 2019, nous avons réalisé 98 % de nos traverses et plus de 1700 passagers ont été accueillis», note le directeur général.

Quant à la saison estivale, c’est le mois de juin qui a particulièrement été exceptionnel pour la traverse. Selon les données de l’équipage, 18 064 passagers ont fait le voyage entre les deux rives, une hausse de 3 324 personnes (22,5 %). 

DÉPART VERS QUÉBEC 

Au terme de sa 56e saison, le NM Trans Saint-Laurent reprendra ses quartiers d’hiver au port de Québec dès la fin de semaine. Au cours des prochaines semaines, l’entretien préventif annuel sera effectué. Cette année, une emphase particulière sera mise sur l’un des générateurs. 

La reprise du service est prévue pour le jeudi 9 avril. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article