Publicité
31 décembre 2019 - 11:27

La générosité d'une famille de Saint-Athanase

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Organiser un échange de cadeaux à Noël est une tradition dans bon nombre de foyers. Troquer cette activité pour une collecte de fonds au profit d'un organisme ou d'une fondation l'est un peu moins, il faut l'avouer. C'est pourtant la transition qu'a décidé d'effectuer la famille Boucher-Thibault de Saint-Athanase, ces deux dernières années. Une initiative qui réchauffe le coeur dans ce temps de festivités. 

L'année dernière, les membres de cette famille du Témiscouata ont pris la décision de récolter l'argent normalement investi dans l'échange de cadeaux annuel pour en faire un don à une cause qui leur est chère. En 2018, plus de 700 $ ont été remis à la Fondation du cancer du sein du Québec. Au cours des prochains jours, 888 $ seront offerts au Centre mère-enfant Soleil (CHU de Québec-Université Laval).

Selon la famille, l'objectif derrière cette idée est de prouver que la fête de Noël, devenue très commerciale, peut être facilement synonyme de bonté et de générosité envers son prochain. Les sommes investies chaque année dans les cadeaux sont appréciées, mais celles offertes en dons font souvent une plus grande différence. 

«Il y a quelques années, des membres de notre famille ont eu un diagnostic de cancer du sein.  Mes sœurs, mes frères et moi, nous nous sommes unis pour les appuyer en leur offrant un bracelet provenant de la Fondation. De là est née l’idée que chacun apporte un don en argent au lieu d’un cadeau, qui sera remis à un organisme. La tradition se poursuit. Le choix [du bénéficiaire] se fait selon le vécu des membres de la famille», a partagé Chantale Lévesque. 

Les talents artistiques de certains participants sont aussi mis à profit, puisqu'un encan est organisé avec les différentes oeuvres réalisées à la main. Encore là, l'argent est amassé pour la bonne cause. 

Nul doute, voilà une initiative inspirante qui devrait faire des petits!

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article