Publicité
25 décembre 2019 - 06:57

Des pères Noël par centaines au KRTB

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La légende veut qu’il n’y ait qu’un seul Père Noël, un homme mythique à la barbe blanche et au costume rouge scintillant, résidant du Pôle-Nord et maitre des cadeaux. Pourtant, les dernières semaines ont prouvé qu’il y avait des centaines de personnes prêtes à assumer ce rôle auBas-Saint-Laurent et des milliers au Québec, mis à part l’accoutrement. Grâce à eux, tout autant d’enfants seront comblés le jour de Noël. 

L’Opération Père Noël, c’est ainsi qu’elle est nommée, permet chaque année à des milliers de Québécois de donner à leur prochain pendant la période des Fêtes. La région est d’ailleurs au cœur de l’aventure, puisque plus de 325 enfants vivant dans une situation difficile au KRTB retrouveront l’un de leurs souhaits sous le sapin grâce à cette initiative de cœur. Ce nombre s’élève à 730 à travers le Bas-Saint-Laurent. 

«La plupart des enfants dont s’occupe Opération Père Noël ne recevraient aucun cadeau sans le soutien de nos Pères Noël, car plusieurs d’entre eux vivent dans des familles très pauvres, et parfois grandement désorganisées; pour certains, ils sont carrément abandonnés», explique-t-on sur le site de l’organisme. 

Depuis 25 ans déjà, l’Opération invite donc les Québécois à acheter un des cadeaux demandés par un enfant, à un cout variant généralement entre 35 et 50 $. Les personnes inscrites reçoivent une lettre d’un enfant et lui répondent de façon anonyme en signant «Du Père Noël». La lettre et le cadeau lui sont par la suite apportés, grâce à la contribution de lutins bénévoles. 

«C’est un geste qui correspond vraiment à l’esprit de Noël. Les gens sont souvent très touchés par la lettre qu’ils reçoivent. Certaines personnes se reconnaissent même parfois dans la situation de ces jeunes pour qui ce n’est pas toujours facile», explique Thérèse Guillemette, co-fondatrice, secrétaire et directrice générale de l’Opération Père Noël. 

D’année en année, l’initiative prend de l’ampleur et de plus en plus d’apprentis pères Noël s’ajoutent à ce grand et beau mouvement provincial. Près de chez nous, c’est la région du Témiscouata qui fera le plus d’heureux, alors que 145 enfants verront l’un de leurs souhaits être réalisé. Ce chiffre passe à 87 dans la région de Rivière-du-Loup, 62 au Kamouraska et 32 dans les Basques. 

«On note une augmentation intéressante partout dans la province. Par exemple, seulement 9 enfants avaient bénéficié de l’Opération dans la région de Trois-Pistoles, l’an dernier. En 2019, près d’une centaine d’enfants supplémentaires auront droit à un beau cadeau quelque part au Bas-Saint-Laurent», souligne Mme Guillemette. 

UN GESTE QUI FAIT DU BIEN

Sur les réseaux sociaux, les Québécois ont été nombreux à faire la promotion de cette belle idée cet hiver. Plus près de chez nous, quand on a lancé une recherche de pères Noël pour la région de Rivière-du-Loup, les réponses ont été nombreuses, très nombreuses. Il faut comprendre que les demandes du KRTB sont répondues par des gens du KRTB, c’est important. «Les gens sont extrêmement généreux. Ils trouvent que c’est s’investir au bon endroit», souligne Mme Guillemette.

Cynthia Bouchard, une jeune résidente de Saint-Alexandre-de-Kamouraska, participe à l’Opération Père Noël depuis trois ans déjà. Invitée à joindre le mouvement par des collègues, c’est aujourd’hui elle qui recrute ses proches. Elle constate un effet «boule de neige».

«J’aime l’idée parce que ça me permet d’offrir un peu de magie à Noël. On sait que les enfants vont être contents, même si on ne reçoit jamais vraiment le merci. C’est plaisant», témoigne-t-elle tout simplement. 

PARTICIPER 

Dans chacune des régions du Québec, l’Opération Père Noël établit des partenariats avec des organismes qui œuvrent avec des familles dont les enfants sont à risque de ne pas recevoir la visite du Père Noël. C’est le cas des centres jeunesse, des CISSS, des écoles et des organismes communautaires, par exemple. 

Il est aussi important de souligner que l’Opération Père Noël ne pourrait pas connaître autant de succès sans la participation majeure de partenaires du monde des affaires. De nombreuses entreprises québécoises font leur part en offrant les cadeaux d’enfants dans le besoin. 

L’année 2019 tirant à sa fin, la recherche de pères Noël démarrera sous peu pour la prochaine année. Les personnes intéressées à soutenir l’initiative peuvent également y contribuer financièrement tout au long de l’année en visitant le site Web. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article